Parallèle de juxtapositions

Posted on 26 janvier 2012 par

0


Certains lecteurs récents dans la nobserverie ayant exprimé leur incompréhension de l’article précédent sur les juxtapositions, j’apporte les éclaircissements nécessaires en faisant un parallèle.

Une des juxtapositions présentée par la maîtresse à ses élèves se trouve à cette adresse, en résumé :

« Dachau, 14 juillet 1943, (…)
Johannesburg, ce 26 décembre 1978, (…)
Tel Aviv, ce 20 novembre 2009, »

Allegra nous expliquait d’ailleurs dans un article envolé avec son ancien blog que la maîtresse était spécialiste de l’art de l’implicite par juxtaposition. Elle a donc voulu s’exercer également à cet art.

La juxtaposition présentée par l’agrégée à ses élèves se trouve à cette adresse, en résumé :

« 3 personnalités, 3 cultes
Joseph Staline
Philippe Pétain
Stéphane Hessel »

Pour les accouplements des éléments des juxtapositions, nous trouvons facilement Dachau-Pétain et Tel Aviv-Hessel. Reste Johannesburg-Staline pas vraiment appariés.

Alors quelle juxtaposition vous semble la plus abj. et la plus dég. ? — qualificatifs utilisés par le vénéré pour désigner des propos que j’aurais tenus mais que je n’ai jamais tenus, abrégés pour éviter le passage du tampon effaceur(*) —

Reprise ici d’un commentaire rejeté ailleurs : Certains se demandent si les tenanciers de "l’Avis Sauve à condition d’éclairer" qui nourrissent ainsi, par réaction contraire, un ventre encore fécond, le font intentionnellement ou par bêtise ? Car croire défendre ainsi l’avenir d’Israël, est-ce le bon avis ou la bêtise qui les éclaire ? Dans tous les cas ils le font consciemment comme nous l’expliquait Allegra, c’est ici

 
(*) NETINO, également appelé le lutin malicieux

 
 
 

About these ads