La broderie d’une victime de pervers narcissiques

Posted on 11 février 2011 par

4


Comment je brode, par l’exemple (suite d’une discussion entamée ailleurs). Au hasard, je prend un vénéré qui se verrait bien vénérable.

D’abord une précision : je n’ai jamais dit que Sa Seigneurie était ou pourrait être maçonne, d’autant plus que même si elle l’était, je n’ai pas le droit de le dire sauf si elle-même ne le révèle. Cela étant, chaque fois qu’il est question de francs-maçons, elle s’enflamme pour crier qu’elle n’en est pas, à croire que pour elle, être frère du Marquis de La Fayette serait une infamie.

Je n’ai jamais compris cette réaction violente. Voilà pour les faits. Alors à partir de là je brode : pourquoi le vénéré est-il aussi sensible à ce sujet pour qu’il puisse s’offusquer à ce point qu’on puisse le supposer franc-mac. C’est assez irrationnel. Cherchons l’explication.

Et faisons une juxtaposition dont la maîtresse est experte. Quand on le soupçonne d’être au PS, il s’énerve : « non je suis pas au PS », et un jour il a expliqué qu’il n’était pas au PS parce qu’il s’était fait virer. Alors la juxtaposition, c’est un mec qui n’est pas franc-maçon, et pourquoi il n’est pas franc-maçon ? eh bien simplement parce qu’il s’est fait blackbouler. Simple juxtaposition que je vous dis !

 
 
 
Article publié et censuré sur le site blogs.nouvelobs.com à l’adresse : http://voiretsavoir.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/02/11/la-broderie-d-une-victime-de-pervers-narcissiques.html

Publicités
Tagué: