Commission des suites

Posted on 27 avril 2011 par

0


Suite à la note :
"Copié-collé à la con(ne)",
le joueur de mots et producteur de crottins a déposé un paquet à la porte de cette note avec à l’intérieur :
« l’encagué! »
Si un bon connaisseur de ce littérateur pouvait donner la signification de cet objet, et notamment préciser s’il s’agit d’un bon mot ou d’un crottin, je lui en serais reconnaissant.

Donc "vieil abou qui t’emmerde" (c’est ainsi qu’il signa son paquet) nous dit connaître qui est qui mais refuse de le révéler.

C’est une vieille histoire, C’était semble-t-il à l’époque de la guerre de la feue au cours de laquelle les potiers francs chassaient en meute. Il en reste une tradition de chasses à courre maintenue par leurs descendants comme ici : Les mésaventures d’un blog ami.

Mais l’inexplicable, c’est qu’Abou connaît cette histoire et alors qu’il est habituellement si prompt pour dénoncer les turpitudes des uns et des autres — ou, soyons précis, pour coller ses propres turpitudes sur le dos des autres — il reste à l’écart comme s’il avait des coups à prendre. Lui sait pourtant qui est la "grande gueule féroce" (ma préférence va à Jog, mais sans aucune certitude), lui sait qui est le manipulateur pervers narcissique que décrivit une fois le même blogueur ou blogueuse, car il paraît que c’est pas Abou, alors qui ? MariusN avait bien son idée :

« Holà, la psy des contrées sauvages, avant de nous déshabiller la personnalité de Caquerole (parce qu’avouez, c’est de lui qu’il s’agit) il faudrait d’abord apprendre à écrire le Français (GLANER : Un seul N).
Le MNP de service (Magnifique Pied-Noir) »

Ecrit par : MARIUS | 08.02.2011

Mais il semble que ce ne soit pas une bonne idée. Et GD ? le Grand Dadais ?

Abou pourrait écrire une belle histoire sur ce conflit qui semble avoir laissé quelques traces.

 
Mais qui donc est le saint ?

 
 
 

Publicités
Posted in: Les causeries