La gloire d’un blogueur refusée par ledit blogueur

Posted on 4 novembre 2011 par

1


Amusant :

Pour Royal un bon mot passé à la postérité : "la bravitude". On en parle encore.

Pour Sarkozy un bon mot passé à la postérité : "casse-toi pauv con". On en parle encore.

Pour Frèche un bon mot passé à la postérité : "tronche pas catholique". On en parle encore.

Pour un blogueur un bon mot passé à la postérité : "le profil torve de DSK". On en parle encore, mais ça ne plaît pas au blogueur. Pourquoi ? Question ouverte : pourquoi les francs-nobsons n’aiment-il pas être cités ?

Peut-être à cause du contexte ? Mauvaise réponse : le contexte est toujours indiqué par un lien vers le texte originel pour que tout lecteur puisse s’informer exactement des conditions et du décor dans lesquelles il a été écrit.

Alors ? Si vous voulez participer, dépêchez vous car ce blog subit actuellement l’assaut d’une meute(*) déterminée.

 
(*) le mot meute est préféré à celui de horde. En effet une horde est une troupe d’hommes indisciplinés, or les francs-nobsons sont très disciplinés et répondent à l’appel dès qu’un des leurs fait signe. La preuve ? Faites donc une statistique sur les interventions à la Cour de Dame plumée ou de l’écuyer de Latrain(**) : que des escarmouches avec le bouffon et quelques narrations de batailles religieuses ou sectaires menées sur d’autres places, dernièrement une attaque contre Defmul II qu’ils considèrent comme ayant usurpé le trône de Kamile alors que Defmul II est bien plus intelligent, fin et cultivé que le fada-fana(***). Par contre jamais ils n’interviennent dans les discussions sérieuses (pourtant fréquentes à la Cour de Defmul 1er) comme s’ils n’avaient jamais rien d’intéressant à dire. Ils n’apparaissent que lorsque il y a des coups d’épée à donner ou des flèches à envoyer. Bizarre non ? Appelés par une messagerie occulte ? c’est en effet ce qu’un jour l’écuyer de Latrain a déclaré, par inattention sans doute car il ne fallait pas le dire. Une seule fois à ma connaissance l’écuyer de Latrain a exprimé une idée, c’était tellement unique qu’elle fut même exposée ici. Mais le moine-soldat s’est alors recroquevillé dans les jupes de sa maman qu’il conserve dans une vieille valise à ce qu’il raconte.

 
(**) Un des derniers crottins de l’écuyer de Latrain a rebondi sur la muraille de protection et est retombée dans le château de Defmul 1er, puis rebondi dans une des salles du donjon, vous pouvez l’examiner à cet endroit :
"Alors là, dire que j.michel ne censure pas…"

Comme dit la fée, qui ne dit mot consent, donc père Noalt et frère Opaixourien apprécient cette odeur d’écurie.

 
(***) pour ceux qui ne connaissent pas Kamile, vous avez un aperçu de sa logomachie produite par sa dysenterie lors d’un de ses passage à la Cour de Defmul 1er ici :
"Laïcité sans intégrisme mais sans concession"
avec une suite là :
"Suite des commentaires de chez Caque"

Pour l’anecdote, c’est à cette occasion que j’ai fait connaissance avec Dame plumée qui m’a tiré une double plume dans le dos avant que je ne la vois venir et qui s’est enfuie dès que je me suis retourné en lui demandant « pourquoi ? ». Par la suite j’ai compris que la raison de son intrusion dans la bagarre alors que je ne la connaissais point était qu’elle était adepte du Temple de la Fraternité.

 
 
 

Publicités