Je le confesse

Posted on 10 novembre 2011 par

1


Je me suis trompé. Je viens de m’en apercevoir en observant son véritable profil. Ce n’est pas auprès du vénéré que père Noalt a été initié au révisionnisme, mais auprès de Tariq Ramadan.

Il y a en effet des amitiés qui ne trompent pas, Kamile bien sûr, qu’il défend avec passion, mais d’autres aussi, comme l’eau tintée qui affiche un grand « Merci Nolats… » dont on ne comprend ni les tenants ni les abou-tissants.

L’effet Benveniste donne de surprenants résultats sur l’eau tintée, la mémoire du Saint par exemple, dans lequel le vénéré s’est reconnu avant de se rétracter.

Mais revenons au sujet qui nous préoccupe, le second degré (selon père Noalt) de Kamile et l’attentant contre Charlie-Hebdo.

Après avoir noté que Defmul 1er préfère un bon livre que discutailler avec sa Cour de la dernière polémique Tariq Ramadan – Alain Finkielkraut, analysons le regard de Tariq Ramadan et celui de père Noalt sur ceux qui combattent les blasphémateurs.

L’un dit : « je condamne, mais… »,

l’autre dit : « certains emportements qu’il ne faut pas prendre au premier degré, (…) il défend la communauté dont il est issu lorsqu’il la considère attaquée, comme le ferait chacun d’entre nous. »

C’est du second degré sans doute, tant qu’il n’y a pas mort d’homme !

 
 
 

Publicités
Posted in: Les causeries