Les citations interdites sur blogs.nouvelobs.com

Posted on 31 janvier 2012 par

0


Nolats a dit… mais chut, le lutin malicieux veille pour pas qu’on le cite.

Abou a dit… mais chut, le lutin malicieux veille pour pas qu’on le cite.

Parker a dit… mais chut, le lutin malicieux veille pour pas qu’on le cite.

Retrouvez les billets effacés par la censure ci-dessous
"La robe de bure de père Noalt, crottée de plumes"
"Abou a lu pour vous"

 

Abou a lu pour vous

Publié le 31 janvier 2012

 
 
Abou qui ne connaissait pas ce qu’était le CRIF avant que je ne lui explique, a été lire cette nuit pour s’endormir :
"Le CRIF et les Roms"

Et pourtant cet article il le connaît par cœur car il m’avait incendié de toute part pour l’avoir publié !!! Pourquoi ? j’ai jamais vraiment compris pourquoi, les voies mais aussi les voix d’Abou sont impénétrables. C’est ici :
"Fin des paquets amoureusement emballés"
Même que Parker était là pour me dire de me tirer de la nobserverie. On était en septembre 2009 et j’étais déjà la sorcière malveillante à faire taire par tout moyen !

 
(Conseil : si vous allez sur le blog de Michelle Goldstein et que votre ordinateur n’est pas très puissant, il est préférable de bloquer le Javascript avant)

 

La robe de bure de père Noalt, crottée de plumes

Publié le 30 janvier 2012

 
 
Il est courageux le père Noalt, il vient batailler sur des terres hostiles. Donc saluons ce courage et accrochons lui une médaille.

J’y reviendrai avec plus détails, mais comme souvent je promets et puis j’oublie ou je n’ai pas le temps, billet rapide sur l’admiration que père Noalt porte aux juxtapositions de la maîtresse :

« Bonjour Plumeplume. Ce texte est tellement vrai qu’il a du exister. Cela me rappelle une série de photos du personnel des camps, je ne me souviens plus si c’est toi qui les avait mises en ligne.
L’air vivifiant de la campagne » me rappelle un autre camp, cité par Sakharov: pendant l’appel à l’aube glacée, le soleil se lève, une prisonnière dit à sa voisine: « que c’est beau! », sa voisine la regarde effarée et lui dit: « tu es folle »!. C’est peut-être pour ça que le soleil accepte quand même de se lever.

Amicalement »
Écrit par : Nolats | samedi, 28 novembre 2009

Rappel de la juxtaposition ainsi mise en valeur :

« Dachau, 14 juillet 1943, (…)
Johannesburg, ce 26 décembre 1978, (…)
Tel Aviv, ce 20 novembre 2009, »

 
 
 

Publicités
Posted in: Les causeries