Juxtaposition, Dominique de Villepin le modérateur

Posted on 3 février 2012 par

1


Une idée de juxtaposition, en lisant le Nouvel Obs du 26 janvier 2012 (pages 14 à 18) sur l’affaire des Relais & Châteaux.

Une juxtaposition du rôle de médiateur-modérateur, entre Régis Bulot et Tapies d’une part, AVS et la secte à Kamile d’autre part.

Un conflit apparaît donc entre Régis Bulot et son successeur à la tête des Relais et Châteaux. J’avoue n’avoir pas bien compris l’histoire car les commissions et marges des centrales d’achat est le b-a-ba du commerce et notamment de la grande distribution, le modèle économique des Centres Leclerc par exemple. Mais entre ce qui est autorisé et interdit, c’est un vrai capharnaüm de textes dans lequel seuls les initiés s’y retrouvent.

Donc Dominique de Villepin, ami d’une partie, voudrait arranger les choses dans le calme et dans cette perspective il déjeune avec Jaume Tapies et Philippe Gombert, dirigeants actuels de la chaîne hôtelière, pour voir si un arrangement à l’amiable ne serait pas préférable à une procédure judiciaire. Quoi de plus normal ?
Mais les juges ne l’entendent pas ainsi, pour eux c’est une pression inadmissible. Et ils mettent Régis Bulot en détention. Le risque ? qu’il efface des écrits, faire disparaître des preuves est en effet une entrave à la justice.

Dur dur la mission de médiateur-modérateur.

Dans le conflit AVS contre la secte à Kamile, AVS émettent des opinions proches de celles d’Avigdor Liberman alors que dans la secte à Kamile ce sont plutôt les opinions antisionistes qui dominent.

Un des derniers articles du premier clan rappelle des pratiques qui ne sont pas sans rappeler celles utilisées par le clan adverse. D’où un billet mettant en parallèle les méthodes utilisées de part et d’autre.

Or ce parallèle fut contesté par Nolats, d’où un nouvel article pour donner la parole et le droit de vote aux lecteurs intéressés et enfin une dernière note qui accordait un droit de réponse à l’auteur de la juxtaposition litigieuse.

Tout cela avec des références précises et sans insulte ni diffamation. Mais c’est là que la modération de la nobserverie intervint en effaçant (hier) la dernière note et donc l’explication de plumeplume qui est l’auteur de l’article critiqué. Et aujourd’hui, sans doute sur plainte de celui-ci, tous les articles antérieurs dont certains publiés depuis plus de 7 jours ont été effacés.

 
N.B. : Que demande le lecteur ? Regard sur les articles les plus lus du blog lafaineantitude.blogs.nouvelobs.com, statistiques du mois de janvier ou des deux premiers jours de février même tendance, les articles spéciaux pour initiés de la nobserverie écrasent les articles plus politiques. Simple constatation d’un fait qu’on peut regretter, mais c’est ainsi.

 
 
 

Publicités