Le Narcisse de la blogosphère

Posted on 6 juillet 2012 par

0


 

« Chaque matin, il s’émerveille de lui-même. »

et aussi :

« Le génie du christianisme. (…) ermite et politicard. Il se déplace sans arrêt d’une image qu’il a de lui-même à une autre, c’est peut-être ce qui l’a rendu flou. (…) il aime surtout les fachos (…)

Narcisse est un mégalomane. Normal : dans le miroir de l’eau, il ne voit que lui. »

Sur caquebook : un « recueil de souvenirs émus sur lui-même »

Mais qui donc est ce nombril, ce mendiant du compliment, ce « centre du monde connu » qui « guette les suffrages avec des tremblements de cantinière enamourée, et pourtant il a quelque chose de plus grand que [les intellectuels de la Rive gauche], mais on ne voit pas ce que c’est. Peut-être son absence d’humour. »

De qui Patrick Besson parle-t-il donc ? Ce serait le mauvais génie du bouddhisme terroriste, on penserait au nombril de la nobserverie. Mais le génie du christianisme ?

Réponse ici.

 
 
 

Publicités