Lecture conseillée

Posted on 27 juillet 2012 par

2


Avez-vous lu l’histoire d’« un "fait d’arme" qu’on perpétue de génération en génération » ? C’est une histoire de « grand résistant devant le pantalon ! ». A la gloire de ceux qui ne baissaient pas le pantalon devant les allemands, et pour cause… Racontée style abject et dégueu, vous avez dit abject et dégueu ? comme c’est bizarre, la bave, quand elle est vénérée.

Enfin, ça se veut être une réponse à la fiction que vous trouverez à cette adresse :
"Fiction et leçon"

avec nouvelle illustration en vidéo :

notamment à 3min25 de début

Comme quoi on peut se croire grand littérateur mais ne rien comprendre à ce qu’est une fiction.

Une fois j’ai parlé d’un pote au vénéré qui battait sa femme, le grand littérateur a immédiatement dit que c’était lui que je visais. Un jour j’ai parlé d’un blogueur qui avait une crampe au cerveau, le grand littérateur a immédiatement dit que c’était lui que je visais. Dès que je pète, le grand littérateur dit que ça lui est destiné. Le grand littérateur se complaît dans une posture victimiste. C’est surprenant, non ? cette propension à se penser le nombril victimiste de la nobserverie. Seulement la place de nombril de la nobserverie est déjà occupée, alors il s’y rend chez le nombril de la nobserverie, et il y déverse ses états d’âme de victime perpétuelle en révisionnant l’histoire pour que ça colle à son message.

Ne ratez pas cette histoire d’« un "fait d’arme" qu’on perpétue de génération en génération ». C’est ici.

C’est en fait une bonne blague à déglinguer un blogueur, les francs-nobsons en rient encore.

 
note précédente :
 

Effacé chez le vénéré

Publié le 26 juillet 2012

 
 
et ce n’est pas le lutin malicieux. Mon commentaire que vous voyez ici :

a disparu. Recherche donc les signes de ma hargne envers Leperse. Si quelqu’un peut m’aider.

 
 
 

Publicités