Victor censuré

Posted on 5 août 2012 par

2


Une blague de Victor censurée sur le site du Nouvel Observateur blogs.nouvelobs.com par "la Police de la Pensée et de la Vertu" comme il l’appelle, mais accessible dans le Midi encore Libre : "Eh! C’est l’été, faut bien rigoler!".

 
Une femme d’une quarantaine d’années, bien jolie, bien roulée et nymphomane se retrouve pour son boulot dans un petit village du sud de l’Italie.

La vie sociale y est quasi inexistante, il n’y a que des vieux, et au bout d’un mois, c’est surexcitée qu’elle va voir le jeune curé de la paroisse.

Elle monte sur l’autel, prend des pauses lascives, se caresse et demande au jeune curé de lui faire l’amour.

Le jeune curé tente de la dissuader mais commence à transpirer abondamment, ému qu’il est devant cette belle femme offerte.

Alors il se tourne vers le crucifix et demande à Jésus :

« Seigneur que dois-je faire ? »

Et Jésus de lui répondre :

« Mais décloue-moi bordel ! »

 

 
Tridi 13 Thermidor 220

Merci à Siné

 
 
 

Publicités