La normalitude, c’est la fainéantitude

Posted on 12 août 2012 par

2


Le vénéré demande au docteur si la normalitude est contagieuse. C’est ici.

Après un éloge sans doute bien mérité de Michèle Delaunay, ministre ni fonctionnaire ni professionnelle de la politique depuis la sortie de l’ENA — nous verrons bien comment elle finance le cinquième risque ou risque dépendance, quelques douleurs pour les dépendants et les indépendants sont à prévoir —, le vénéré explique à un homme qui a fui l’islamisme français (mais qu’aime bien quand même le pourtant défenseur des musulmans et contempteur des bouddhistes) combien la fainéantitude est contagieuse dans les prisons, fainéantitude qui nous vient de lointaines colonies, la Guyane en l’occurrence (la fainéantitude des guyanais est en effet bien connue).

Mais au-delà de la maladie — le dépendant n’est-il pas comme en prison, même si elle est à ciel ouvert ? — la question est : qu’aurait fait Ségolène Royal de différent de Christiane Taubira sur la question de l’enfermement non psychiatrique, si elle avait été nommée Garde des Sceaux et Ministre de la Justice ? — question enfermement psychiatrique par contre, les ségolistes de la nobserverie sont pleins d’idées qu’ils aimeraient bien mettre en application, mais c’est une autre histoire —

A propos, en retournant sur les vieux articles de malade dépendant, retrouvé celui-ci qui fut mon dernier de l’année passé :
"Mais qui donc est le Palindrome ?"
Je ne sais toujours pas qui est le palindrome, souvent à l’honneur chez le vénéré. Si quelqu’un peut m’aider, car il est certain que lui ne me dira pas sur qui il colle des sobriquets aussi ridicules que celui de Zébulon.

 
N.B. : remarque d’évidence, avant de commenter le billet d’un autre blogueur, je le lis et essaie de le comprendre, pas comme l’autre qui commente à partir du titre du billet sans prendre connaissance du texte écrit sous le titre, sans même s’informer du sujet qui est l’objet du billet.

 
P.S. : un jour le vénéré se trouva offusqué que je l’appelle "le mec". Comme quoi la fainéantitude est contagieuse, je lis en effet à l’instant sous sa plume : « L’article du mec ». C’est dans les salons antibois de la droite musclée qu’il adore fréquenter pour l’osmose entre droite et gauche qui s’y produit, dans les salons de MariusN quoi.

 
 
 

Publicités