L’Oniten recrute-t-elle à Ançar Dine ?

Posted on 24 août 2012 par

0


Voici un aperçu de la nobserverie telle que la rêve le Minitrue :

« Les versets du Coran ont remplacé les musiques à la mode et les chants traditionnels sur les quelques radios qui continuent à émettre dans le Nord [du Mali]. « C’est la musique de Satan, ont expliqué les responsables du Mujao qui ont pris cette décision. C’est la charia qui demande ça, il faut faire ce que Dieu demande ». »

Et le nord déteint sur le sud :
"Mali: influence grandissante des musulmans dans le champ politique à Bamako"

Les troupes maliennes de l’Oniten(*) ont-elles intégré des membres de Ançar Dine ?

La question se pose quand on voit la démolition de deux mausolées par les troupes de l’Oniten par opération concentrée à 10h42 ce matin.

 
(*) Netino, le sous-traitant délocalisé au Mali et à Madagascar de la "modération" du Nouvel Observateur

 
 
Le premier mausolée détruit par la soldatesque de l’Oniten était dédié au statut de la femme dans l’Islam« Le motif [de la destruction] est : Autre motif non précisé » :
 

Un perse nous explique la femme dans le Coran

Publié le 21 août 2012

 
 

Commentaire de commentaire censuré

Sous l’article : "Les intégristes de la laïcité", le commentaire d’un perse, donc chiite de culture, ne passa pas le checkpoint installé par l’Oniten(*) motif : "Agression". — N.B.  : ledit article fut également censuré comme expliqué ici, c’est la raison pour laquelle la culture chiite de l’auteur du commentaire est précisée, les troupes maliennes de l’Oniten étant sunnites, explication possible de la censure —

Voici le commentaire :

« @Jean Michel

Pour le musulman croyant, le texte fondateur est le Coran et les Hadiths ne viennent qu’après, et pour cause. A tout hadith que tu citeras, je pourrais en opposer un autre qui dirait exactement le contraire.

J’ai lu en revanche, surtout sur la blogo, pas mal d’inepties de la part de ««grands exégètes »» en herméneutique coranique : la lapidation, l’impureté des juifs et des chrétiens, la takkia (taqia) et j’en passe.

C’est des carabistouilles et je suis tout disposé à en discuter avec qui le souhaiterait. La faille de la vision coranique vient par contre de la place de la femme dans la société et le Livre est on ne peut plus clair à cet égard.

Sourate les femmes, verset 34 : «« Les hommes ont AUTORITE sur les femmes, du fait qu’Allah fait grâce à certains plus qu’à d’autres, [………], Admonestez celles dont vous craignez la rébellion, reléguez-les dans des dortoirs, battez-les. Si elles vous obéissent, ne cherchez pas contre elles de querelle.
Voici, Allah, le Sublime, le Grand……… »»

Dans une autre sourate, Allah, le Sublime, le Grand affirme : «« ….Les femmes sont comme vos champs de culture et vous pouvez y entrer par le chemin qu’il vous sied…. »». Je te vois déjà saliver vieux satyre mais sans parler des lois successorales, l’infériorité de la condition féminine n’est pas propre à l’islam et je peux t’en donner des exemples des deux autres religions monothéistes. A cette différence que le judaïsme et le christianisme ont révisé leurs copies quand certaines autorités musulmanes restent accrochées à la ««parole incréée »». »

En préliminaire, pour tout visiteur souhaitant déposer un commentaire sans passer par le checkpoint de l’Oniten, en bas des articles il y a un lien vers le blog sur lequel est publié l’article original, sur un terrain où les orthodoxes des religions monothéistes n’imposent pas leur loi. Mais bon… le commentateur perse ne semble toujours pas convaincu de l’arbitraire régnant dans la nobserverie puisqu’il continue à y déposer ses commentaires.

Remarque préliminaire faite, que fait le commentateur perse à part enfoncer des portes ouvertes ?

« A tout hadith que tu citeras, je pourrais en opposer un autre qui dirait exactement le contraire. » : ben oui, que dans les textes sacrés on trouve tout et son contraire, et donc que l’imbécilité de ces textes saute aux yeux de toute personne un tant soit peu raisonnable n’est pas une nouveauté.

« l’infériorité de la condition féminine n’est pas propre à l’islam et je peux t’en donner des exemples des deux autres religions monothéistes. » : ben oui, mais qui donc dit le contraire ? certainement pas le tenancier auquel le commentateur perse s’adresse.

Mais surtout ce commentaire montre que son auteur n’a lu que le premier paragraphe de l’article commenté sans comprendre que son sujet n’était pas le statut de la femme dans la religion judaïque, dans la religion chrétienne ou dans la religion coranique, mais le statut de la femme dans la religion laïque, et notamment la mixité dans les écoles et dans les piscines.

La loi sur la laïcité date de 1905, et de quand date la mixité dans les écoles (primaires et secondaires) ? Alors raconter que c’est la laïcité qui a apporté l’émancipation des femmes, quelle plaisanterie !!!!

La malentendance semble bien contagieuse dans la nobserverie !

 
(*) Netino, le sous-traitant délocalisé au Mali et à Madagascar de la "modération" du Nouvel Observateur

 
 
 
Le second mausolée détruit par l’Oniten concernait la campagne anti-Netino appelée "Censure censurée" des francs-nobsons et de quelques-uns de leurs sympathisants« Le motif [de la destruction] est : Propos agressif » :
 

Censure censurée ?

Publié le 22 août 2012

 
 

Non, Dame plumée ne se censure pas quand il s’agit d’attaquer le bouffon de la Cour. Et Sa Seigneurie qui dit ne pas aimer quand on s’attaque à ses courtisans, là, il biffe pas, au contraire il kiffe. C’est dans les étables de l’écuyer de Latrain que ça se passe.

Vous avez vu la dernière campagne qui rassemble les anti-censeurs de la plus mauvaise foi que je n’ai jamais rencontrée ? Maintenant ils s’en prennent aux illettrés à qui le Nouvel Observateur a bien voulu donner du travail par prestataire délocalisé interposé.

Crabes souchiens vs crabes africains, pour comprendre c’est ici.

Et en relisant quelques articles sur la censure, retrouvé cette question restée sans réponse : « une crabe islamiquement voilée, ça marche encore de travers ? »

 
 
 

Publicités