Histoire malienne

Posted on 11 septembre 2012 par

0


L’histoire religieuse est sensible pour certaines équipes de l’Oniten(*). Une histoire ancienne détournée de ce que racontent les textes sacrés vaut censure. Et pourtant c’est une très vieille histoire, encore plus vieille que celle des frères Japhet Cham et Sem, ça remonte aux frères Seth Caïn et Abel. Je ne vois en effet pas d’autre explication à cette censure tardive de ce simple billet dont copie ci-dessous.

————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

Article publié le 6/08/2012 et en ligne depuis cette date sans problème, puis remis en tête de gondole (sur le TRAC) le 10/09/2012 suite et en réponse au titre d’un article sur un autre blog de la nobserverie.
Et censuré en 5 minutes pour « Propos potentiellement diffamatoires ».
Bon! après republication 2 fois, ils l’ont laissé en ligne.
————————————————————————————————————————————————————————————————————————————————
 

 
(*) Netino, le sous-traitant délocalisé au Mali et à Madagascar de la "modération" du Nouvel Observateur

 

L’œil était dans la tombe et regardait Ca

Publié le 6 août 2012

 
 

Un poète musulman détourne le poème "La Conscience" de Victor Hugo.

Lorsque avec ses enfants vêtus de peaux de bêtes,
Echevelé, livide au milieu des tempêtes,
Ca_ se fut enfui de devant Jéhovah,
Comme le soir tombait, l’homme sombre arriva
[lire la suite]

 
 
 

Publicités