l’a dit ou l’a pas dit ?

Posted on 16 octobre 2012 par

1


Où l’on voit le moraliste en sens unique Nolats s’enferrer dans ses mensonges et ragots.

Il peut sauter sur sa chaise comme un cabri comme une grenouille en disant la fausseté ! la fausseté ! la fausseté ! mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien quand la fausseté n’est que la pure réalité.

C’est dans les salons du Comte de Négavesque que ça se passe. Le sujet du jour : le musulman dangereux. Defmul 1er est là bien sûr qui pontifie sur le salafisme. La maîtresse aussi qui donne une leçon particulière de grammaire au cancre Mirage.

Et père Noalt qui se lance dans un exercice de jésuitisme et qui s’y prend les pieds.

L’homme d’église donc attaque en ressortant une vieille histoire qui s’était passée chez Kali où il avait formé un trio infernal avec une copine de bénitier et son compère d’occasion, l’homme qui juge au faciès :

« L’an passé, il s’était associé avec deux acolytes aux pseudos fluctuants (un fondamentaliste et un gauchiste) (…). Ladite triade avait par exemple mené une grotesque campagne sur le blog de Kali »

Notons déjà que l’association dont il parle n’existe que dans ses fantasmes paranoïaques, pour preuve le commentaire que j’avais adressé à Didier ici.

Mais lesdits fantasmes ne s’arrêtent pas là, il nous signale ensuite que Marius serait affilié à une confrérie occulte. Pourtant pressé d’en dire plus, il se tait, sans doute est-il lié par le secret de la confession.

Alors il embraye sur ce qu’il croit être l’estocade finale :

« Par exemple: http://leblogdekali.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/01/31/refaisons-le-monde.html#c737108 »

Que nous raconte cet exemple ? C’est sa copine de bénitier qui explique :

« @ Oui, Nolats, vous dites vrai et Jean-Michel ment sciemment, ment absolument : »

à quel sujet ? au sujet d’un article d’une blogueuse qui disait qu’elle ne voterait pas pour l’homme au "profil torve" (selon l’expression de son compère) même s’il restait seul en lice au deuxième tour contre la fraîcheur Marine.

J’avais donc répondu sur le blog de Kali :

« Fausseté le fait que Anna a fait un billet dans lequel elle disait que DSK face à Marine Le Pen elle ne voterait pas DSK ? C’est ce qui dit Nolats ? Le billet est à cette adresse :
http://anna-1.blogs.nouvelobs.com/archive/2010/11/20/dsk-moi-jamais.html
Comme ça les autres participants sont désormais instruits sur les affirmations rigolotes de Nolats. »

Mais malgré le rappel de cette référence et la preuve apportée, père Noalt continue à affirmer la fausseté de la chose.

Comment peut-on être d’une telle mauvaise fois ?

Mais où donc ces grenouilles de bénitier apprennent-elles le mensonge ainsi assaisonné ? peut-être ont-elles eu les mêmes professeurs que ceux qui lancèrent et firent prospérer les rumeurs d’Orléans ?

« Chacun en jugera » nous dit le père, ainsi soit-il.

 
 
 

Publicités
Posted in: Les causeries