Gaza, un tableau de l’exposition Caquedrole

Posted on 18 novembre 2012 par

3


Je conseille la visite de l’exposition Caquedrole (j’en ai déjà dit un mot ici). Chaque tableau exposé a son histoire (révisionnée par l’organisateur de l’exposition).

Sur Gaza nous avons celui-ci :
sortiedequiescence.blogs.nouvelobs.com/media/00/01/875169959.pdf

Sur l’antisémitisme celui-là :
sortiedequiescence.blogs.nouvelobs.com/media/02/01/2996960572.pdf

 
P.S. : Caquedrole parle souvent du mauvais français, comme ici, il dit que le mauvais français c’est mensonge et mensonge (mensonge c’est quand même pire qu’enfumage). Je serais nombril parano je me sentirais visé. Dois-je être nombril parano ? autrement dit, suis-je visé ?

 
Codicille sur le tableau Gaza

Dans la présentation de son exposition, dans sa galerie de portraits des blogueurs qu’il appelle à témoigner en sa faveur (mirage, kamile, plumeplume, abou, Nolats, Aquatinte, Allegra, Parker, Hubert 41, Momo et tant d’autres…) Caquedrole a omis un personnage clé de la nobserverie : Anna. Pour conforter Croque-mort dans ses convictions, il peut lire ceci :
"Gaza, disons le net"

Et pour Nolats, voilà comment il commentait le tableau de l’exposition sur "Les juxtapositions sous forme de fiction épistolaire" :

« Bonjour Plumeplume. Ce texte est tellement vrai qu’il a du exister. Cela me rappelle une série de photos du personnel des camps, je ne me souviens plus si c’est toi qui les avait mises en ligne.
L’air vivifiant de la campagne" me rappelle un autre camp, cité par Sakharov: pendant l’appel à l’aube glacée, le soleil se lève, une prisonnière dit à sa voisine: "que c’est beau!", sa voisine la regarde effarée et lui dit: "tu es folle"!. C’est peut-être pour ça que le soleil accepte quand même de se lever.  »

Pour ceux qui n’ont pas encore pris le temps d’admirer le tableau exposé chez Caquedrole, il s’agit de juxtapositions entre les camps de Dachau et de Gaza, explication ici.

 
 
 

Publicités