Le racisme selon Netino

Posted on 22 janvier 2013 par

4


Voilà le dernier commentaire censuré (22/01/2013 10h12), « Le motif de retrait de votre participation est : Propos potentiellement racistes », sous les applaudissements silencieux mais gogues-nards du contemplatif vénéré.

« vos lecteurs ne connaîtront donc pas ma réponse car les racistes n’ont pas le droit de s’exprimer.

— Dis papa, c’est quoi un raciste ?
— Mon enfant, c’est mettre sur un ring virtuel un chat blanc et une chatte noire.
— Ah bon… je croyais que ça c’était non-conformité vis-à-vis de la charte au motif érotisme excessif.
— Oui si le chat blanc saillit la chatte noire, mais là ce n’était pas le cas, ils ne faisaient que palabrer sur les chameaux et les dromadaires, et aussi sur le lapin pas halal.
— Ben voilà papa, t’as parlé de religion sans doute pour baver encore dessus comme d’hab. Je te connais : tu t’excites trop vite quand tu vois le bon Dieu pointer son nez. Tu serais capable d’envoyer des troupes jusqu’au centre de l’Afrique si on ne te retenait pas. »

La machine à abêtir fonctionne à plein en temps de guerre. Bravitude et abêtitude, les deux mamelles des guerriers de l’Oniten. Enfin bravitude… c’est vous qui voyez.

 
Reprise de l’historique

Le commentaire précédent censuré (21/01/13 17h28) également pour « Propos potentiellement racistes » :

« Au Mali, il n’ont vu des ânes qu’en photo, ils ne savent pas trop de quoi il s’agit et si le son est halal, alors dans le doute c’est couic. Pareil pour le lapin. Il faut leur parler de dromadaires, mais je ne connais pas l’équivalent dromadaire de vos expressions. Peut-être « faire le chameau pour faire avancer le dromadaire »  ?

Et c’est également couic quand je raconte que je suis dans un hôpital psychiatrique : l’auto-agression est également interdite.

Effectivement vous connaissez mon aversion pour les religions, mais vous devez aussi savoir que je suis un contrariant par principe (c’est inné ou acquis, je ne saurais vous le dire). Donc si vous êtes un chat blanc, je ferais la chatte noire et inversement.

Mais si vous voulez ma réelle pensée aujourd’hui, vous la trouverez dans le dernier paragraphe de ce billet :
http://lafaineantitude.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/01/18/et-si-la-russie-avait-raison.html#V1
 »

était la réponse au commentaire suivant du Chat :

« Faut que je fasse attention à ce que je dis, rapport à Anastasie. Si, par exemple, je vous dis que vous faites l’âne pour avoir du son…… Couic! Si je dis que vous êtes un anticlérical en peau de lapin….. Recouic! Donc, je ne dis rien de tout ça.
Je ne dirai rien de Guantanamo qui est une affaire étatsunio-étasunienne, mais ne faites pas exprès de ne pas comprendre (c’est plus civil que « faire l’âne pour avoir du son »….) On doit évidemment réfléchir avant d’agir; surtout quand il s’agit de faire la guerre! Et je pense que notre état major a parfaitement réfléchi, même s’ils ont probablement sous estimé l’armement adverse. Par contre, on doit réfléchir entre gens sérieux, et ne pas écouter les bavasseurs professionnels qui, bien carrés dans leur fauteuil club du 7eme arrondissement, savent mieux que tout le monde ce qu’il faut faire….
Enfin, je croyais qu’écraser l’infâme était votre fond de commerce, je ne comprends donc pas votre opposition à cet engagement au Mali: pour la PREMIERE fois, on entame une guerre directement dirigée contre l’islamisme. Et vous n’êtes pas content? Anticlérical en peau de lapin, va! (Oups! Pardon! Ca m’a échappé!)
On prend parti contre des gens qui, à Tombouctou, enferment, coupent des mains, interdisent la musique et le football…On fait la guerre parce que les civilisés ne doivent pas laisser les cinglés faire la loi, point.
Et tous les Maliens nous en sont infiniment reconnaissant…. »

Écrit par : Le Chat | 21/01/2013

 
 
 

Publicités