Guerre au Mali, le Nouvel Obs complice ?

Posted on 26 janvier 2013 par

2


Où l’on voit les troupes maliennes de l’Oniten prendre part au combat derrière leurs écrans (c’est moins stressant que de partir au front) et le Nouvel Observateur superviser la mise au pas des expressions dissidentes.

Comment ces troupes participent-elles ? en censurant toute critique des guerriers islamiques. Dernier exemple, ce commentaire censuré (25/01/13 13h45) pour « Autre motif non précisé », déposé sous un article parlant des haines "fratricides" entre les habitants d’un même pays dont les frontières sont héritées de la colonisation, dont le Mali :

« «  haines fratricides » entre maliens et touaregs ? y-a quand même eu une modification génétique entre eux et leur ancêtre commun.

si le problème des Touaregs avait été réglé avant, les islamistes n’auraient pas pu s’y développer. Mais maintenant c’est une cause de division entre Touaregs, tout bénéf pour Bamako : diviser pour mieux régner (quand ils seront à nouveau installés par les français au Nord-Mali.

Et le Sahara occidental, pareil : la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes. C’est simple et opérationnel. »

 
Lire aussi l’article sur la censure vue par Laurent Joffrin, censuré à tour de bras sur le site du Nouvel Observateur pour « Propos potentiellement diffamatoires » ou « Autre motif non précisé » selon l’oniténieux de service :
"Censures — droit comparé"

et pour s’enfoncer dans l’abêtitude :
"Mali ou la censure en temps de guerre"
"Censure en pays de droit, censure en pays de dictature"
"L’arbitraire de la censure délocalisée"
etc. etc.

ou sur le blog du nobservateur: le Mali en cliquant ici.

 
 
 

Publicités