Cancre ici et cancre là comme dit la maîtresse

Posted on 29 janvier 2013 par

2


Les cancres, la maîtresse elle connaît, selon elle j’en suis un (et comme dans sa classe, elle ne s’occupe que des bons élèves, des élèves qui ont du style, j’ai tout loisir pour développer ma cancrattitude). Mais elle n’a pas dit si j’étais cancre seulement ici ou aussi cancre là.

"Cancre ici" et "cancre là", ce sont des formules de la maîtresse, rapportées d’un petit tour dans la nobserverie.

Quelle maîtresse ? celle qui bégaye quand elle parle de modération, la protégée de l’homme d’Irandertal.

Elle sévit aussi dans la meuzza-drôla(*) pour expliquer que les participants à cette meute ont des droits que les simples blogueurs n’ont pas.

« Mais la note présente a précisément comme objet deux attaques personnelles à ton adresse de son chef à lui. C’est donc à Momo d’en répondre en en apportant la ou les preuves. Et la note de celui qui a été mis en cause a bel et bien précisé à son accusateur ce qu’il exigeait de lui en exclusivité. En droit, telle exigence serait absolument considérée comme légitime. »

Écrit par : plumeplume | 29/01/2013

Car moi j’attends toujours que Caquedrole m’explique où quand comment, dans quels termes et dans quelles circonstances les propos abjects et dégueu de j.michel auraient été tenus, « ici comme ailleurs ».

 
(*) meuzza-drôla : abréviation de la meute zamie pyrodrolesque

 
 
 

Publicités