Quand la maîtresse joue à la maîtresse

Posted on 12 février 2013 par

0


Pour l’anecdote, toujours à l’affût des fautes des blogueurs la maîtresse, c’est son passe-temps favori. Elle ne lit pas les textes pour comprendre ce qu’ils disent mais pour corriger les fautes d’orthographe. Dernière trouvaille pour le démontrer :

« C’est tout joli votre page, bravo ! J’ai pas trop le temps de vous lire pour l’instant, pardon. Mais faites-moi plaisir : corrigez l’orthographe du nom d’un de mes penseurs préférés, Nietzsche. Allez, zzzou ! Inserez-lui son Z ! »
Écrit par : plumeplume | 19/02/2010

Ici ma notation de cancre par ce personnage se disant belles plumes, hors le blog de Caquedrole sur lequel cette paire de plumes m’avait agressé pour la défense de son gourou Kamile, agression que le vénéré a effacée par la suite pour révisionner l’histoire à sa main et à sa gloire.

Mais qui donc avait dit qu’avec 2 plumes, on avait deux en une, une maîtresse-plume par devant et une plume enfermée dans la caverne de Platon par derrière. Bien trop flatteur pour une simple maîtresse.

 
 
 

Publicités
Tagué:
Posted in: Le bêtisier