C’est nouveau, la censure avec gros calibre : traces totalement amputées

Posted on 21 février 2013 par

1


Avec publicité pour la prothèse d’auto-défense brevetée Oscar Pistorius, la prothèse qui tire plus vite que son ombre (comme NETINO).

Habituellement, un commentaire censuré par la modération délocalisée du Nouvel Observateur reste disponible pour le tenancier du blog dans les listes de son tableau d’administration.

D’autres commentaires disparaissent totalement sans qu’on puisse bien définir à quel endroit de son voyage électronique ils ont été kidnappés.

Mais il semble qu’il y ait une nouvelle catégorie : les commentaires censurés ET supprimés de la liste du tableau de bord d’administration du blog.

Le tenancier du blog m’informe en effet qu’il n’a pas de trace du rejet d’un commentaire que le checkpoint m’a pourtant informé avoir "neutralisé". Image :

Netino-com-censure-20130220

Question : les commentaires ainsi totalement disparus sont-ils comptabilisés pour le calcul des primes d’abattage des troupes oniténiennes ?

L’œil est toujours dans la tombe… ou plutôt fosse commune des articles et commentaires.

 
Le dernier dessin d’un déporté de la modération du Nouvel Observateur :

Pistorius par Pascal

 
 
 

Publicités
Posted in: Dessin, Minitrue