Satanique, salafique, defmulique ou simplement économique(*) ?

Posted on 14 avril 2013 par

1


La modération du Nouvel Observateur nie l’existence de taupe(s) salafiste(s) en son sein. Sont-ils crédibles dans cette affirmation péremptoire ? nouvelle démonstration contraire avec la censure de l’article qui suit.

 
(*) les quotas de clics censeurs

 
 

Publié le 14 avril 2013

 
 

— C’est reparti, article publié à 13h20 et censuré à 13h28, « Le motif de retrait de votre participation est : (descriptif du motif momentanement indisponible pour des raisons techniques) ». A 13h43, 14h30, 14h50 : « Le motif de retrait de votre participation est : SPAM et messages répétés ». A 15h49 : « Le motif de retrait de votre participation est : Autre motif non précisé ». le 14/04/2013 —

Bientôt en France ? Information satanique et anti-defmulique.

Ce n’est plus de simples histoires de piscines réservées aux femmes ou de crèches aux éducateurs prosélytes sous l’œil bienveillant de la Cour de Cassation et l’œil gogues-nard et approbateur de S.S.S. Defmul 1er, maître du Caquedrolistan.

Il est question de la santé des peuples et des soins qu’on (les descendants très catholiques des colonisateurs) leur apporte. C’est au Nigeria que ça se passe — par imitation des actions anti-complot occidental à Karachi au Pakistan — mais peut-être aussi bientôt en France ?

Attaques de centres de soins, personnels de santé abattus… Pourquoi ? parce que la santé nuit aux musulmans et à leur reproduction. Ce n’est pas une blague, c’est dans les Téléphones Rouges du Nouvel Observateur du 4 avril 2013, page 32, "Wahhabisme et polio".

Alors bientôt en France ? Ma foi, quand on voit comment des musulmans peuvent menacer de mort en France un médecin parce qu’il avait simplement exprimé sa préoccupation devant les exigences des fondamentalistes religieux dans le fonctionnement des hôpitaux — un gynécologue, un « praticien inquiet de voir la religion entrer en salle de naissance et dans mon cabinet médical » —, et comment face à cette menace le médecin est obligé pour sauver sa peau de renier ses affirmations, on peut légitimement se poser la question.
"Religion et santé : le témoignage du docteur passe des blogs extrémistes aux discussions de paix"

 
A destination du Netino-boy de garde qui voudrait trouver un motif de censure, les affirmations formulées dans le présent article envers des personnes/entreprises/organisations/associations ont été attestées de façon formelle par les médias, publiées notamment par Le Monde :
"Neuf personnes abattues dans des cliniques de vaccination contre la polio au Nigeria"
"Au Pakistan, la lutte antipolio est la cible des talibans"

 
Pour les commentaires, c’est ici.

 
 
 

Publicités