L’apostasie est-elle un crime dans le judaïsme ?

Posted on 19 avril 2013 par

1


C’est la question posée par l’avs.

Sans doute que Shlomo Sand n’a pas totalement raison et que l’inexistence du peuple juif peut être contestée. Car le peuple juif est bien défini légalement par les lois d’Israël, et notamment la loi du retour. Objectivement les lois d’Israël font une discrimination entre les personnes appartenant au peuple juif et les personnes qui n’appartiennent pas au peuple juif (des lois qui ne seraient pas acceptées en Europe), donc le peuple juif existe dans le droit positif.

Bien sûr libre ensuite à tout juif de refuser les privilèges que lui accordent les lois israéliennes. Et donc Shlomo Sand peut le dire pour lui-même. Alors pourquoi tant de haine envers lui ? Comment sont exécutés les apostats chez les juifs ?

Non ce n’est pas ça, pour l’avs, constater que les lois israéliennes sont discriminatoires envers une race, c’est « légitimer l’antisémitisme ».

Mes vieux articles sur Shlomo Sand ici.

Et l’adepte du ni-ni, c’est .

Juxtaposition d’actualité : affirmer des droits pour les homosexuels, c’est inciter à l’homophobie (selon certains, c’est pas moi qui le dis) ; affirmer des droits pour les juifs, c’est inciter à l’antisémitisme (selon certains, c’est pas moi qui le dis).

 
Dernière actualité : la solidarité des religieux, père Noalt vient en soutien des pourfendeurs des apostats juifs.

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos potentiellement diffamatoires", puis "SPAM et messages répétés"

commentaire :
— la taupe salafique est de garde et ne laisse pas passer : « Le motif de retrait de votre participation est : Propos potentiellement diffamatoires ». Message envoyé : « Bonjour, Merci de me préciser la ou les personnes/entreprises/organisations/associations potentiellement diffamées par l’article censuré pour ce motif. Je ne comprends en effet pas ce motif dans cette espèce. Cordialement. » . Pas de réponse et la fusillade continue sur ceux qui tentent le passage.

19/04/2013 15h15, relève de la garde au checkpoint, le sniper du matin n’est plus en service et la mitraille s’interrompt. La circulation de la liberté d’expression va pourvoir reprendre à peu près normalement.

Lundi 22 avril 2013, 9h31, le sniper du matin a repris son service et a abattu le présent article qui circulait librement depuis 17h59 vendredi 19, après cette journée du vendredi où il subit une mitraille nourrie.

23 avril 2013, 9h48, nouvelle visite domiciliaire et nouvelle saisie de l’article nouvellement exposé depuis la veille 18h33.

25 avril 2013, 12h29, remis dans le train de déportation après une évasion dans l’après-midi la veille, à 16h08. —
——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Publicités