A Boston ils sont marseillais

Posted on 24 avril 2013 par

0


Une bombe artisanale fabriquée à partir d’une cocotte, de clous et d’un explosif courant devient « une arme de destruction massive ». C’est au pays où des adolescents se promènent légalement avec des fusils d’assaut et parfois mitraillent dans les écoles. Ils sont un peu spéciaux quand même les américains.

 
Autre peur des bombes, à Marseille, info pour initié de la nobserverie : le sniper du matin est passé pour sa visite domiciliaire quotidienne à 9h34 et a saisi le multirécidiviste de l’évasion. Pour exercer votre droit de visite, vous pouvez cliquer ici. Mais peut-on faire mieux dans le comble de l’abêtitude ?

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Propos potentiellement diffamatoires"

commentaire :
— L’excité de la gâcheffe s’énerve, il appuie deux fois sur la touche quand l’article reparaît sur sa console de contrôle, comme si doubler le tir était plus mortel pour l’article dans lequel il a débusqué des « Propos potentiellement diffamatoires ». —
——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Publicités