Message perso au cinglé de la gâcheffe

Posted on 6 mai 2013 par

2


Ma maman qui a 98 ans et demi et qui retombe en enfance est moins enfant que vous en train de vous amuser à emmerder les adultes encore sains d’esprit avec votre Parkinson de la gâcheffe.

Car comment expliquer autrement que par votre folie de la touche F SPAM la censure de l’article sur les retraites de réversion ? sinon que le Nouvel Observateur a donné les manettes de la censure à un gamin de 2 ans qui croit avoir reçu comme cadeau un pistolet à eau dont il peut arroser tout adulte qui passe à sa portée et qui a une tronche qui ne lui plaît pas ?

Etant donné que vous ne répondez pas à mes e-mails aux adresses moderation-nobs@contact-moderation.com ou savblog@nouvelobs.com, je vous écris publiquement ce billet.

 
Note pour mes lecteurs : l’article sur les pensions de réversion sera remis en ligne cet après-midi lorsque l’excité de la gâcheffe sera relevé de son service de garde.

 
Pour info : si la taupe salafique est basée à Bamako, l’excité de la gâcheffe lui est installé à Antananarivo.

 
P.S. : l’œil du pontificateur est passé, toujours aussi gogues-nard. Et l’excité de la gâcheffe s’est reconnu : après avoir censuré ce billet en tant que « SPAM et messages répétés », il censure maintenant, à en avoir des crampes au doigt qui clique sur la gâcheffe, pour propos qu’il croit et dit « potentiellement diffamatoires ».

 
 
 

Publicités