L’aléa nétinique de la modération

Posted on 21 mai 2013 par

0


La fainéantitude expliquée par Caquedrole, c’est ici.

Même l’ordinateur caquedrolesque en serait devenu belge : avant de plonger dans une piscine fut-elle de gauche mais a fortiori quand elle est d’extrême droite, il faut la remplir nous explique la face belge l’ordinateur belge du contemplatif vénéré. Moi qui croyais bêlgement que Caquedrole devrait s’initier aux benoîtitudes — particulièrement la 4ème — j’apprends qu’il en est co-auteur. Mais à qui donc peut-on se fier ?

Mais revenons à la mission des gardes du Caquedrolistan, et la réalisation pour le moins aléatoire sinon totalement arbitraire de cette mission :

Commentaire censuré pour propos jugés insultants :
Le 18/05/2013 10h18
sujet : Debray, Badiou et Lorenzi chez Frédéric Taddeï, Ce soir ou jamais ! du 17 mai 2013.
commentaire censuré :

Debray ne croit pas à une future révolution "occidentale", Badiou ne croit pas à la démocratie, ma conclusion : la révolution sera islamique ou ne sera pas.
Quant à Lorenzi c’est le lobby bancaire. Et l’ayant croisé à titre professionnel, un c.

et quelques minutes plus tard, commentaire non censuré :

Insultant toi-même, c. de malien, je répète donc :

Debray ne croit pas à une future révolution "occidentale", Badiou ne croit pas à la démocratie, ma conclusion : la révolution sera islamique ou ne sera pas.
Quant à Lorenzi c’est le lobby bancaire. Et l’ayant croisé à titre professionnel, un c.

Etonnant non ?
Précision sur les rateurs des mots, pour profane de la nobserverie : certains gardes suisses sont en réalité maliens.

 
N.B., pour éviter tout malentendu caquedrolesque : S.S.S Malki Laugh est l’abréviation de Sa Seigneurie Sérénissime et non pas de Sa Sainteté Souveraine le Pontif. Son procès en benoitification n’a pas encore établi que la « transcendante suffisance » du pontificateur était suffisamment céleste pour que le chef de brigade des Ponts et Chaussées accède au rang de chef de brigade des bienheureux. Nous sommes toujours en quête du "saint" de la nobserverie, et n’avons pas d’indices suffisamment nombreux et concordants pour lui remettre le canon et autres livres sacrés (et exterminateurs).

 
Sur le même sujet :
"Ils sont cons ou menteurs, et je le prouve"

 
 
 

Publicités