Le Qatar en pourparlers avec le Nouvel Observateur

Posted on 28 juin 2013 par

1


Ne pas insulter l’avenir, c’est ne pas insulter le Qatar. Claude Perdriel va-t-il vendre son magazine ? En attendant, tout article sur le Qatar est sous haute surveillance. La liberté d’expression est plus limitée qu’en Tunisie : cette caricature d’un dessinateur tunisien a été censurée sur le site des blogs du Nouvel Observateur, censure ainsi expliquée : « Le motif de retrait de votre participation est : Propos insultants ».

Emirat du Queutard par _Z_

L’article censuré est consultable sur son lieu de déportation, en cliquant ici.

 
Extraits de "Chartes éditoriales et de modération" sur le site de Netino, le sous-traitant délocalisé au Mali et à Madagascar de la "modération" du Nouvel Observateur :

« A chaque client ses chartes ! Charte éditoriale d’abord, pour définir dans quel cadre nos opérateurs prennent la parole en votre nom et comment. Charte de modération également pour définir les propos qui doivent être retirés de vos espaces de dialogue.

Avec pour objectif dans les 2 cas d’encadrer la subjectivité inhérente à notre métier… et agir tel que vous l’auriez fait ! »

« Notre partenaire, le cabinet d’avocats Iteanu nous fait part de sa veille et de son expertise juridique en matière de nouvelles technologies. Un secteur en permanente mutation ! Nos chartes de modération tiennent ainsi en compte des dernières jurisprudences du Web 2.0. »

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Autre motif non précisé"
censure groupée, train du 03/07/2013 11h50

——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Publicités