Le barge, extrait du dossier médical

Posted on 15 juillet 2013 par

0


Caquedrole-comment-barge1

 
Caquedrole-comment-barge2

Fichier BlogSpirit, fiches nobserverie n° c717728 et c718198.

Diagnostic à distance de Caquedrole, établi à partir d’un échange de méls avec le malade j.michel dit l’effacé : il est barge. (20/01/2012)

 
Extraits de l’échange :

« Quant à Abou, qui est effectivement l’origine première de nos querelles, vous savez très bien ce que je vous reproche : les mots abject et dégueu que j’aurais volontiers effacés de ma mémoire si vous ne les aviez pas confirmés et reconfirmés sans apporter le moindre justificatif d’une telle infamie mais en révisionnant au contraire toute l’histoire. »

« Sur Abou, « même choqué Plumeplume », mais c’est justement elle qui a mis le feu aux poudres alors que tout était sous-entendu, et compréhensible que par ceux qui connaissaient toute l’histoire, avant qu’elle ne mette ses pieds dans le plat, et vous l’avez gobée alors qu’elle ne racontait que des ragots. Sûr que je m’en souviens très bien puisque tout est exposé dans le « panthéon ». Car si vous avez une meilleure idée pour rectifier les ragots qui sont colportés sur vous que de les exposer, je suis preneur. »

« agressivité peut-être, médisance je ne pense pas, quand je dis soupe au lait par exemple, c’est étayé par des exemples caractérisitiques, donc on ne peut pas parler de médisance. Le premier fut à la première lecture du mot franc-nobson qui n’était qu’accessoire dans un article et n’a me semble-t-il rien de péjoratif puisque totalement inventé. Et ce côté soupe au lait lorsu’on vous égratignait s’est ensuite confirmé et là le médisant, ce fut vous, jusqu’à la censure de mon blog ! Et vos attaques c’était pas de la caricature, mais bien pour faire extrêmement mal. Mais l’azimuté a le cuir solide, ou c’est peut-être parce que azimuté, que rien ne peut le toucher ? Mais cherchez une insulte de ma part, vous aurez du mal à la trouver.

aveuglé par votre nombril vous ne voyez même pas que derrière le qualificatif de soixante-huitard, que vous prenez également pour une injure, allez savoir pourquoi ? il y a des arguments politiques. Eh oui, c’est mon coït de mettre une petite phrase vous concernant chaque fois que je dénonce l’enfumage des gens de la gauche-piscine et de vérifier que vous ne voyez qu’elle, on a si peu de lecteurs »

« Oui, vous avez entièrement raison, nous avons perdu notre temps l’un et l’autre dans ce discours de sourds, de l’un qui dit parce qu’il a des certifications de bonne moralité, et de l’autre qui montre parce que l’exemple est plus parlant. »

 
Dossier médical complet, saisi et déporté par la PAF du Caquedrolistan, disponible à cette adresse :
"Le barge"

Pour en savoir plus…

 
 
 

Publicités