Le pro-OGM et le contrariant, malveillant et harcelant

Posted on 4 août 2013 par

1


Crime de lèse-vénéré ou saine critique ?

Par raisonnement à partir du postulat : "tout ce qui vient du contrariant est malveillant et tout ce qui est malveillant vient du contrariant", tout commentaire de j.michel doit être chassé par l’équipage.

Caquedrole parle d’OGM ici :
"OGM, vers une amélioration des procédures d’évaluation."

j.michel commente,

et la garde rapprochée du pro-OGM intervient immédiatement :

«  Bonjour j.michel,

Franchement, lorsque Caquedrole évoque les OGM qui sont des poisons, rien ne laisse supposer qu’il pense un seul instant à vous. Or, à vous lire, on pourrait presque le penser. Il ne faut pas prendre la mouche, fut-elle mineuse, comme un Corse dont tout le monde a oublié les préjudices endurés.

Si c’est aussi grave, je vous invite à faire un vrai procès, bien réel, à ceux qui vous ont nui, de façon à obtenir les réparations appropriées. Et j’arrêterais ce qui apparait depuis le temps, désolé de vous l’écrire comme du »harcèlement », ou en tout cas c’est bien imité.

Vous risquez, effectivement, d’induire un effet de meute à votre encontre, et s’il existe déjà comme vous l’indiquez, de l’intensifier davantage. On ne traverse pas impunément l’océan Pacifique avec écrit sous le flotteur de sa planche à voile « Les requins sont des c.ns » ! Imaginez, que dans la petite mare non pacifique de cette blogosphère, survienne un tsunami de réactions houleuses. Ce serait dommage et dommageable. Malheureusement, il est vrai aussi, que les catastrophes, même annoncées, soient parfois inévitables.

Cdlt »

Écrit par : Pyroman | 25/10/2012

« @ Jean-Michel

J’ai lu dans Sciences & Vie un intéressant article sur l’expansion de l’univers et l’éloignement des galaxies les unes des autres.

Le vernis scientifique n’était malheureusement que de façade et l’auteur dont j’ai oublié le nom te visait sournoisement.

Va donc lui régler son compte fissa fissa en lui consacrant qq billets avec moult liens et références.

Le titre dudit article : La secte à Hubble, la Nobserverie et le décalage spectral »

Écrit par : Leperse

Mais qu’a donc dit j.michel ? il suffit de lire au-dessus, sauf qu’il est mentionné : « Nettoyage… » (méthode breveté Caquedrole).

 
Mais j.michel a des fiches d’historique, et on y lit :

Premier commentaire non publié (mais auquel Caquedrole a répondu) :

« « Ce dernier ( Séralini) ne s’est jamais caché de travailler "à charge". »
Merci de donner des références

Et en attendant que « les Pouvoirs Publics se déterminent pour des exigences nouvelles en matière d’études toxicologiques à plus long terme dans le cadre des autorisations d’importation d’OGM alimentaires, a fortiori de mise en culture d’OGM en Europe, et des autorisations de mise en marché des pesticides, », rien ne doit bouger. Je crois entendre la même technique d’enfumage que sur un ancien blog qui voulait avancer à reculons sur les retraites : on négocie, et en attendant que tous soient d’accord (pour les retraites c’était les retraités et les jeunes qui payent, ici c’est les paysans et ceux qui bouffent leurs produits) rien ne doit bouger.

Savez-vous que les budgets consacrés à la recherche sur la toxicité des produits ont été annulés ? Donc on envoie le sujet en commission et circulez y-a rien à voir.

Vous étiez bien plus convaincant sur le frelon asiatique. »

et suite à la réponse de Caquedrole à ce commentaire non publié :

« Réponse facile, ou plutôt non réponse facile : vous répondez à côté, c’est exactement de l’enfumitude.

Alors je répète (ou je harcèle) : les budgets de recherche n’existent pas, alors quoi on fait en attendant ? On réunit une commission qui constatera qu’il faut faire des analyses mais qu’on n’a pas les budgets pour, et après ?

En fait sans doute que personne ne comprend ce que je dis puisque mon commentaire qui explique pourquoi je parle d’enfumage a été effacé. »

Écrit par : j.michel | 24.10.2012

« Et cette autre question sans réponse :
« Ce dernier ( Séralini) ne s’est jamais caché de travailler « à charge ». »
Merci de donner des références »

Écrit par : j.michel | 24.10.2012

 
Alors, ce sont ces commentaires qui seraient un malveillant crime de lèse-vénéré ? Ou n’est-ce pas plutôt un pontificateur qui n’admet pas la critique ? C’est vous qui voyez.

 
 
 

Publicités