Syrie, la main des russes israéliens

Posted on 16 septembre 2013 par

0


Action énergique et efficace, mais de qui ? Dans l’accord Poutine-Obama qui gagne ? Dites-nous qui gagne et on vous dira qui tire les ficelles.

Une opinion de celui qui ne croit pas à la culpabilité des islamistes dans les attentats du 11 septembre , à lire chez son porte-voix :

« L’insistance russe sur cette question est compréhensible, car un million de russes se trouvent en Israël, autant menacés que les israéliens par cet arsenal chimique (‘le nucléaire du pauvre’) qu’à mon sens les syriens n’entretenaient pas dans le but de s’en servir, mais pour tenter de se protéger d’Israël en équilibrant la ‘terreur’ du nucléaire israélien.
(…)
Pendant ce temps là, les chancelleries occidentales restent obsédées par le lien Iran-Hezbollah au Liban, une obsession qui se dévoile de plus en plus comme le petit bout de la lorgnette israélo-centriste, pour ne pas dire croisadiste au sens médiéval du terme. »

Écrit par : Opéricien | 15/09/2013

tout cela bien camouflé dans un laïus qui se voudrait de haute analyse de géopolitique.

 
Sur le même sujet :
"Syrie, Israël, Fabius et BHL"

 
Bonus :un dessin de Pascal, un exilé de la nobserverie, c’est ici.

 
——————————————————————————————————————————————————————
Sur le site des blogs du Nouvel Observateur

article « retiré de la publication en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur. »
motif de retrait : "Autre motif non précisé"

embarqué le 20/09/2013, et à nouveau le 22/09/2013

——————————————————————————————————————————————————————
 

 
 
 

Publicités