Giboulot, l’enfumage du drôle qui se la caque

Posted on 26 février 2014 par

1


L’affaire Giboulot j’en ai parlé ici :
"Tuer les abeilles pour sauver la vigne"

La question est simple : Emmanuel Giboulot a-t-il raison de s’opposer à l’arrêté préfectoral qui, selon lui, a pour conséquence le massacre des abeilles ?

La réponse du pigiste bénévole pro-OGM, est la suivante :

«  Ainsi, contrairement à ce qui a été moult fois répétés ces derniers jours à propos du cas d’Emmanuel Giboulot, l’injonction de "traiter" par la Commission départementale Flavescence dorée et l’Arrêté préfectoral qui définit les périmètres à protéger (lorsque les larves de cicadelles sont censées être devenues infectieuses après acquisition et incubation, puis lorsque le phytoplasme censé avoir été inoculé aura incubé, enfin lors des vols de dispersion de la cicadelle supposée infectée) , passe par le respect du cahier des charges de la bio (donc à utiliser le Pyrévert®, l’insecticide autorisé à base de pyrèthre, associé aux méthodes agronomiques présentées par Monsieur Giboulot lui-même mais qui ne peuvent qu’aboutir à une obligation de résultats, d’où un travail collectif, comme dans le Bordelais par exemple) et non pas à "polluer à coups de pesticides". »

Réponse de Normand, peut-on mieux enfumer ?

 
 
 

Publicités