Révision de l’histoire, dernière version de Bruno de La Rocque

Posted on 13 mars 2014 par

3


BL alias Caquedrole est donc Bruno de la Rocque, son outing de blogueur du Nouvel Observateur est ici, sur son blog :
Hugues de La Rocque et Bruno de La Rocque défendent la mémoire du colonel de La Rocque

La révision de l’histoire à sa gloire (et à celle des siens) est une spécialité de Caquedrole devenu BL.

Voici sa dernière version de la pantalonnade(*) :

Caquedrole-pantalonnade-histoire-a-zizi-chez-Pyroman

« L’insistance à vouloir que j’aie manqué de respect à son père (ainsi qu’à son oncle, un héros de la résistance et de la déportation), respectable et estimable, tient à très peu de chose : lassé par les querelles incessantes de deux blogueurs -dont lui- déportées sous mon ancien blog, sans avoir lu et sans bien comprendre de quoi il s’agissait à propos d’un appendice viril, j’ai demandé que cela cesse, en termes crus (je crois avoir écrit de cesser cette "pantalonnade").

Il semble(rait) que "j.michel" ait pris cela comme visant… son père (je n’avais même pas remarqué de qui il s’agissait), et au premier degré ! »

Voilà ce que BL écrivait sur son blog le 26/07/2012, sortie directe des affabulations du "frère de Binjamin Wilkomirski" comme Abou lui-même s’était proclamé :

Caquedrole-pantalonnade-histoire-a-zizi

« Il est venu nous faire son numéro de fiction, où le père de "l’intelligent" (carrément ah ah ah) a agi avec bravoure durant la guerre… Oui il a réussi à passer 3 (trois !) contrôles sans avoir à montrer son zizi. Un héros le papa ! un "fait d’arme" qu’on perpétue de génération en génération. Et puis aussi, dans sa "fiction" la mère de ‘"l’imbécile" (ben oui c’est moi !) petite juive mais française nunuche, est montée dans le train comme les moutons, oui bien sûr on y va, c’est pour notre bien…. Marrant le mec, non ? »

Bruno de La Rocque n’a jamais accepté de s’expliquer sur ces propos, préférant se moquer d’une pantalonnade pour censurer toute demande d’explication.

Une des versions précédentes de la pantalonnade(*) par Caquedrole est ici :
"Le révisionnisme de Radio Caqui ment"

 
Pour ceux qui ont manqué le début
Pour en savoir plus… sur sa pantalonnade.

 
(*) "pantalonnade" : bon mot inventé par Caquedrole, une gogues-nardise pour gourmet, pour nommer le « baissez votre pantalon » des nazis et des flics français à leur bottes qui vérifiaient la religion du raflé.
Caquedrole ne peut pas dire qu’il ne savait pas : "La pantalonnade n’est pas la percitude"

 
 
 

Publicités