Quand Bruno de La Rocque se pantalonne dans son mensonge

Posted on 15 mars 2014 par

5


cameleon-immondeOù l’on voit Bruno de La Rocque négationner l’hébergement sur son blog de la bête immonde fécondée des crapuleries d’Abou.

Résumé de l’histoire :
"La pantalonnade ou l’honneur de BdLR dans la déculottée"

 
BL alias Caquedrole est donc Bruno de la Rocque, son outing de blogueur du Nouvel Observateur est ici, sur son blog :
Hugues de La Rocque et Bruno de La Rocque défendent la mémoire du colonel de La Rocque

 
Donc dans la dernière version (12/03/2014) révisionnée de son histoire vs j.michel, volet pantalonnade(*), Bruno de la Rocque explique ceci :

« lassé par les querelles incessantes de deux blogueurs -dont lui- déportées sous mon ancien blog, sans avoir lu et sans bien comprendre de quoi il s’agissait à propos d’un appendice viril, j’ai demandé que cela cesse, en termes crus (je crois avoir écrit de cesser cette "pantalonnade"). »

La preuve du mensonge de Bruno de La Rocque est au bout du lien donné dans l’article précédent :

Caquedrole-pantalonnade-que-de-perte-de-temps

Il prouve que c’est bien VOLONTAIREMENT et INTENTIONNELLEMENT qu’il a rapatrié sur son blog la querelle entre Abou et j.michel qu’il a si joliment appelé « pantalonnade »(*), bien qu’absolument pas impliqué dans cette affaire, en important notamment chez lui la photo d’annonce d’un article de j.michel qui ne le concernait aucunement et qui n’était qu’une réponse à une insulte d’Abou, et en l’affichant sur son blog pour s’en moquer.

Et c’est toujours VOLONTAIREMENT et en toute connaissance qu’il copie un commentaire d’Abou pourtant rejeté pour insulte par la modération et plein de calomnies.

 
La même méthode avait été utilisée dans un article de la veille, toujours sur son blog ici, un lien que Bruno de La Rocque signale lui-même dans son article.

Caquedrole-pantalonnade-la-boue-rejaillit-sur-qui

 
Il peut être noté au passage le langage très choisi du perturbé sexuel : « le blogueur qui adore se faire jouir en parlant des autres blogueurs », Bruno de La Rocque étant un utilisateur assidu de ce type de langage.

 
 
L’historique des propos :
"L’abou du pantalon qui caque au vent"
"Le ridicule ne tue pas le drôle"

Articles précédents sur le même sujet :
"Pantalonnade, 3ème volet du triptyque caquedrolien"
"Malentendance caquedrolesque ou déformation perverse ?"
"Le révisionnisme de Radio Caqui ment"

Articles précédents sur un sujet annexe :
"La preuve en photo que Caquedrole ment"
"Caquedrole sait-il de quoi il parle quand il cause ?"

 
(*) "pantalonnade" : bon mot inventé par Caquedrole, une gogues-nardise pour gourmet, pour nommer le « baissez votre pantalon » des nazis et des flics français à leur bottes qui vérifiaient la religion du raflé.
Caquedrole ne peut pas dire qu’il ne savait pas : "La pantalonnade n’est pas la percitude"