Pantalonnade, quelle taille faites vous ?

Posted on 17 mars 2014 par

1


Au théâtre de l’École de Grenoble, remake d’un épisode de le série "Brêle de La Rognon vs Jo d’Albertie"(**), saison "qui fabule ?".

Mouton-drole-de-chez-caque
Où l’on voit le dernier croisé noblaillon trousser le métèque. Novotel ? non, Blogotel. Pantalonnade au second degré, mais faussitude à tous les degrés.

– La dernière version (15/03/2014) de Brêle de la Rognon, le mouton noir de la lignée des Rognons, est ici. Pour la version du 12/03/2014, c’est

Il y a donc petite taille (ou premier degré) et grande taille (ou second degré) dans la pantalonnade(*). Lisons Brêle de la Rognon, un spécialiste de la grande taille de printemps des occasions de seconde main, et revoyons l’action de Brêle au Blogotel.

Alors, comment se passe une pantalonnade de grande taille ?

Le repérage eu lieu dans les salons de Clairvaux où le rabatteur de la chasse à courre plantait déjà ses banderilles sur la cible. Brêle de la Rognon était là, et a tout lu :

« Je redécouvre ces échanges et ce qui s’est dit (écrit en fait) depuis le 23. (…) »

Écrit par : caquedrole | 27/07/2012

Même que la cible lui fait les yeux doux, espérant ainsi ne pas passer à la casserole :

« Et si Caquedrole remonte un jour de plus, il lira ceci :
« une fable stupide qui mettait en scène votre père, grand résistant devant le pantalon !
Qu’il se sent morveux qu’il se mouche, monsieur j.michel ! »
ce qu’il appellera sans doute aussi « douce ténacité » à l’encontre d’un « profil torve ». »

Écrit par : j.michel | 27/07/2012

Brêle de la Rognon ramène ensuite la cible dans sa suite, pour enfin lui tailler une… pantalonnade.

Alors quand BL alias Caquedrole écrit écrit sur son blog :

Caquedrole-pantalonnade-histoire-a-zizi

« le père de "l’intelligent" (carrément ah ah ah) a agi avec bravoure durant la guerre… Oui il a réussi à passer 3 (trois !) contrôles sans avoir à montrer son zizi. Un héros le papa ! un "fait d’arme" qu’on perpétue de génération en génération. »

Caquedrole-pantalonnade-histoire-a-zizi-chez-Pyromanc’est :

« Il semble(rait) que "j.michel" ait pris cela comme visant… son père (je n’avais même pas remarqué de qui il s’agissait), et au premier degré ! »

Caquedrole-et-c-denfer-ironie
Car… les yeux dans les yeux de c. denfer, tout Royal par devant mais très Cahuzac par derrière, BL alias Caquedrole en a marre (misère, mare d’Isère) de

« répondre et INLASSABLEMENT PROUVER [SA] BONNE FOI. »

Écrit par : BL | 15/03/2014

Fiction : « Mais Monsieur le juge, je prouve ma bonne foi en affirmant que je ne me suis jamais moqué des métèques troussés. Jamais jamais Monsieur le juge, les yeux dans les yeux, je n’ai eu de mauvaises pensées ou des comptes cachés à régler, même à l’étranger. Mais comment donc peut-on mettre en cause ma parole qui devrait pourtant s’autojustifier ? »

 
 
Dans le même épisode, vous remarquerez que Brêle adore discutailler (dans l’empathie, comme il dit, pour Brêle c’est important l’empathie) avec le complotiste frère Ô-paix-ou-rien,

Caquedrole-et-c-denfer-ironie-extrait

et son manque total d’humour face à c. denfer qui lui voue pourtant une affection certaine, exprimée avec ironie dans un tendre regard et une hypocoristique complicité, mais cette simple teinte d’ironie est crime de lèse-vénéré, quand on s’adresse au haut de la société, faut en effet faire courbette.

 
 
(*) "pantalonnade" : bon mot inventé par Caquedrole, une gogues-nardise pour gourmet, pour nommer le « baissez votre pantalon » des nazis et des flics français à leur bottes qui vérifiaient la religion du raflé.
Caquedrole ne peut pas dire qu’il ne savait pas : "La pantalonnade n’est pas la percitude"

(**) "Brêle de la Rognon vs Jo d’Albertie" : série pour adultes avec retour aux fondamentaux politiques, comment fabriquer une rumeur tachante ? (abjection, instrumentalisation des camps nazis, bargitude totale…). Leçons de rumeurs, c’est à l’annexe de l’École de Grenoble, à partir d’un cas d’école : l’histoire de Brêle de la Rognon contre Jo d’Albertie.
Distribution des rôles :
Caquedrole jouera BdlR,
Votre serviteur, tenancier du présent blog jouera JA.
Fiction ou réalité, c’est vous qui voyez.

 
 
 

Publicités