Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens

Posted on 5 juin 2014 par

0


Qui ne connaît pas cette célèbre formule du bon catholique Arnaud Amalric, légat du pape, contre les Biterrois avant le massacre des cathares et autres hérétiques ? Que cette parole fut réellement prononcée ou pas, elle est dans tous les livres d’histoires.

Les livres d’histoires que n’ont jamais ouverts les censeurs du Nouvel Observateur. Ce simple commentaire :

« Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens. »

sous cet article fut en effet retiré de la publication par l’équipe de modération, « en raison de sa non-conformité vis-à-vis de la charte d’utilisation du NouvelObservateur (…) Le motif de retrait de votre participation est : Propos potentiellement non conformes à la loi ». (04/06/2014 22h21)

 
Et cette autre censure aussi est pas mal. Ce commentaire :

« un cerveau débarrassé des scories, c’est comme un cerveau tout neuf, comme sorti de l’œuf, du cocon… »

a été censuré au motif : « Propos potentiellement racistes ». (04/06/2014 11h42)
Car le racisme s’intéresse aussi à la couleur du cerveau : les censeurs ont le cerveau trop blanchi, ils manquent de cellules grises.

 

 
Pour en savoir plus…

 
 
 

Publicités