Sylvain Saïd, des fous à la chanson, un parcours exceptionnel

Posted on 11 juin 2014 par

4


Des années chez les fous (Hôpital Montpied), puis le réveil à la vie grâce à la musique, c’est le parcours d’un nouvel auteur-compositeur-chanteur-interprète sous le pseudo de Släyd, une contraction de son vrai nom Sylvain Saïd.

41u4hcmA8vL._SS420_.jpg

"Sylvain Saïd, un homme tout en poésie"

J’ai rencontré Sylvain Saïd sur internet. Pour tout savoir sur les secrets de Sylvain Saïd, c’est ici.

 
 

Sylvain Saïd, archives

 

Lunatisme avancé : il clôt puis rouvre les débats selon son humeur du jour, avant de clore à nouveau puis d’ouvrir à nouveau, puis… à nouveau, à nouveau, à nouveau. Premier exemple : « Surprenante personne, le ricanement d’Abou sur le chang saud d’Afrique du Nord »
 

et quelques explications complémentaires en réponse à une question d’Anatolie alias syphonie et syphonia : « Commentaire censuré 6 jours après sa publication »
avec ce dernier commentaire de Syl20 à anatolie :

« Si vous désirez que nous nous entretenions sur qui était réellement ma mère, je vous invite à me joindre via le formulaire « me contacter », dans la colonne de droite de mon blog… Et, SVP, évitez de me considérer comme un gosse: je suis en âge d’être grand-père… »

contenant une sollicitation à laquelle il est fortement conseillé de ne pas donner suite, sous peine d’ennuis sérieux.

Hommage à Aquatinte : « Croyante ou athée »

Rappel du premier contact avec Aquatinte : « L’imprécateur dans ses œuvres »
– précision pour malentendant : l’imprécateur, c’est j.michel, c.-à-d. votre serviteur, tenancier du présent blog. –

Et la relance par Aquatinte : « Quand c’est trop ça déborde »

A trier et classer :
Elle tient pas de fiche, mais moi j’ai une fiche

j.michel bashing 2

Quand je m’appelais mic

Solidays

Son père était raciste, qu’y puis-je

Attention, ce message est un SPAM

Combien en avait-elle, des fils comme ça

Conseil urgent à tous

Nouvelles entrées :
19/06/2014, article du 18/06/2014
Lui aussi a été censuré

Également à cette adresse :
« Sylvain Saïd n’aime pas la critique »

 

Publicités
Posted in: Les causeries