Réponse du berger, exilé en Russie, à la bergère

Posted on 12 août 2014 par

0


Le loup des steppes comme on l’appelait dans la meute des bons chiens qu’il terrorisait, ou l’affoleur des cloportes. Après le nolatique moraliste à sens unique, voilà l’humoriste à sens unique.

Les humoristes de qualité acceptent les plaisanteries dirigeaient contre eux, les humoristes de médiocre qualité beaucoup moins. Connaissez-vous l’équipe du Don Camilo qui propose des prestations d’humour à domicile ? J’ai deux expériences savoureuses à peu près identiques sur cette troupe, ou plus exactement un élément de cette troupe, mais pas le même à chaque fois.

Une des techniques est de se moquer d’un spectateur et de faire rire la salle à ses dépends. Mais n’étant pas humoriste de qualité, c’est lourd et surtout pesant (dans un des 2 cas la personne cible a préféré partir avec sa femme, avec sourire affiché mais légèrement crispé, plutôt que continuer à servir de cible). Puis un gus dans les spectateurs lance deux ou trois vannes du même acabit mais en renvoi de balle sur ledit humoriste lui-même. Fureur, et même dans un cas perte totale des moyens : c’est l’humoriste qui a commencé à bafouiller, pour enfin quitter la salle disant être incapable de poursuivre son sketch (le patron de l’entreprise dont la réunion était égayée par cette prestation fut content car le directeur de la troupe lui accorda pour cet incident une remise intéressante sur le prix).

Même cas de figure :

Le berger :

« (…)
Pourquoi pas « Mort aux cons » pendant que vous y êtes. (en fait j’y pense sérieusement). (…) »

Écrit par : Vlad | 07/08/2014

s’il y pense sérieusement, c’est naturellement parce que les cons ce sont les autres, et certainement pas celui qu’il voit dans son miroir quand il se regarde.

Mais voilà, on est toujours le con de quelqu’un. Alors la bergère lui renvoie la balle :

« Ne changez pas votre sous-titre en « Mort aux cons », vous risquez d’en rester sur le carreau ! »

Écrit par : j.michel | 07/08/2014

Et la réaction du berger fut immédiate : la bergère est virée de son salon. Car charbonnier…

 
 
Pour mémoire, le commentaire emporté par la tornade venue de Russie :

Vlad-commentaires-Caquedrole-BL

Écrit par : j.michel | 07/08/2014 :

« Ajout concernant le 4/ de Clairvaux : J’ai toujours soutenu que la censure en général et la censure de l’AVS ou d’autres en particulier était un scandale. Un peu seul dans cette affaire. Allegra raconte n’importe quoi sur mon compte, ad hominem ce qui évite de parler du fond, et malgré tout je continuerai à trouver sa censure scandaleuse. Je suis comme ça, un imprécateur dit-on. D’autres préfèrent rester entre eux à se faire des compliments, ils en ont sans doute besoin, et le malheur des autres… le français moyen quoi, qui en période troublée restent bien au chaud entre amis pour éviter les ennuis, quand Pétain par exemple…

Alors la caricature du vénéré, c’est plutôt du gentil par rapport à ce que je pense vraiment du personnage. Mais je peux me tromper, la psychologie par internet n’est quand même pas très fiable malgré tous les psychiatres qui y pullulent. »

Écrit par : BL alias Caquedrole | 07/08/2014 :

« Hé-bé ! je (le personnage) dois être d’une noirceur… tellement dissimulée que des centaines de personnes s’y sont laissées prendre durant tant d’années de vie collective, de vie professionnelle, de syndicalisme, de vie associative, de vie contributive, et là pas en numérique, pas par internet, mais dans la vraie vie, de tous les jours, celle où il arrive qu’on se lâche, celle où les caractères, postures et attitudes se détectent. »

Écrit par : j.michel | 07/08/2014

«  1°) j’ai dit cher (de politesse) BL que je pouvais me tromper.

2°) des personnes peuvent faire croire qu’elles se sont fait prendre, simplement par courtoisie. Elles sont bien plus nombreuses que vous ne le supposez semble-il.

3°) je suppose que vous serez d’accord avec moi sur au moins un point : que tirant tous azimuts, me faire des « amis » sur internet n’ai certainement pas mon objectif premier, bien qu’être isolé ne soit pas de tout repos. Et je vous pose une question générale : venir chercher des amis sur internet, qu’ils soient organisés en meute ou pas, n’est-ce pas le signe d’une manque affectif hors internet ? »

 
 
 

Publicités
Posted in: Les causeries