BL nous chante : « je ne censure pas », ouaarrfff! ouaarrfff! dernier exemple

Posted on 28 septembre 2014 par

1


Où l’on voit que quand BL alias Caquedrole attaque, il refuse la riposte.

Caquedrole-vous-pouvez-ecrire-des-saloperies
L’attaque est ici :

« Ah oui : j’ai entraperçu… hors contexte et extraits incomplets. Technique vicieuse. »

Écrit par : BL | 29/08/2014

Le droit de réponse du mis en cause refusé c’est ,

Caquedrole-droit-de-reponse-avant-nettoyage

avant censure :

« Je vois qu’à côté vous continuez votre révisionnisme (cf. votre réponse à estelle92).

Je réponds à « Technique vicieuse » (le droit de réponse d’un mis en cause, vous connaissez ?), je le mets là puisque l’endroit où il aurait fallu que je le dépose est fermé.

Peut-être, mais… je mets habituellement le lien vers le texte d’origine, pour que toute personne intéressée puisse vérifier le contexte justement. Et de plus les commentaires sont ouverts pour permettre à tout mis en cause de préciser le contexte et corriger si besoin. Faites-vous de même ?

Et dernière observation, historique : pensez-vous que les dirigeants du SAC reconnaissaient que tous les membres actifs dudit SAC appartenaient bien au SAC ? (Service d’Action Civique, explication pour les jeunes de la mode). »

Écrit par : j.michelon | 30/08/2014

Caquedrole-droit-de-reponse-apres-nettoyage
après "nettoyage" :

« Ras-le-bol : J.michelon écarté (il peut poursuivre son itinéraire et ne s’en prive pas ; mais ici : RAS-LE-BOL !) Rarement rencontré quelqu’un d’aussi tenace dans la malfaisance. »

Écrit par : BL | 30/08/2014

Corbeaudrole
Petit résumé de quelques épisodes précédents :
"La défense Copé, c’est du copier-coller"

 
Prochain épisode de la série "Brêle de La Rognon vs Jo d’Albertie"(*) : comment un pontificateur, ça trompe énormément. Où l’on verra BdLR mentir effrontément quand il raconte son histoire à Estelle, dans ce commentaire :

Caquedrole-vous-pouvez-ecrire-des-saloperies-estelle92

 
 
(*) "Brêle de la Rognon vs Jo d’Albertie" : série pour adultes avec retour aux fondamentaux politiques, comment fabriquer une rumeur tachante ? (abjection, instrumentalisation des camps nazis, bargitude totale…). Leçons de rumeurs, c’est à l’annexe de l’École de Grenoble, à partir d’un cas d’école : l’histoire de Brêle de la Rognon contre Jo d’Albertie.
Distribution des rôles :
Caquedrole jouera BdlR,
Votre serviteur, tenancier du présent blog jouera JA.
Fiction ou réalité, c’est vous qui voyez.

 
 
 

Publicités