Souvenirs de pépère Lixe

Posted on 17 décembre 2014 par

57


Plus grand-chose, beaucoup d’effacements chez Orcerolles notamment mais aussi les blogs disparus sous la pression de la clique de Rognon.

Reste quelques traces sur le blog de la fainéantitude :
"pépère Lixe"

Et puis quelques notes dont l’exposition est refusée au musée de l’immigration tenu par B. de La Rocque.

Car pépère Lixe a quelques idées sur le colonel François de La Rocque qui ne sont pas celles de Bruno de La Rocque. Alors ce dernier censure.

Censurée par Bruno de La Rocque :

« Mis en cause, droit de réponse demandé, voici le texte :

« citations sorties de leur contexte (quand elles ne sont pas tronquées). »
Les personnes citées ont toujours étaient mises en état de 1°) préciser le contexte de la citation et 2°) rétablir la totalité du texte si le tronquage lui enlevait son sens primitif. D’ailleurs le lien était systématiquement donné vers le texte d’origine quand celui-ci n’avait pas disparu.

« Le procédé est pervers »
Moins que celui d’affirmer qu’un blogueur a tenu des propos abjects, indignes, etc. etc. sans pouvoir les citer ni même dire où ils auraient été tenus. (En fait ces propos ont été purement et simplement inventés). »

en réponse à cette affirmation :

« un blogueur qui se complaît à s’occuper des autres blogs et blogueurs (et/ou blogueuses) de façon ironique, assez vacharde généralement, et qui s’attache à me canarder régulièrement, en des termes souvent aussi insupportables qu’immérités, à partir de citations sorties de leur contexte (quand elles ne sont pas tronquées). Le procédé est pervers »

 
 
ou censurée par la PAF, motif notifié "Propos potentiellement racistes" (17/12/2014 12h05) :

« La caillassage est une image, une parabole. La minorité à problème à l’époque du colonel (dont vous vantez les mérites dans un article) ne caillassait pas en effet, elle était beaucoup plus sage. Mais le colonel expliquait (il n’était bien sûr pas le seul, des Marius il y en avait même beaucoup dans les années 30) que cette minorité était la cause de la crise, un grand classique quoi…

Alors inutile l’ineptie de mentionner que dans les années 1930 la minorité à problème était les … ?

Effectivement on dirait que quelques rappels de l’histoire vous font peur. »

bien que j’eusse mis … à la place de "juifs", suite à ce commentaire de Bruno de La Rocque.

Donc pour la PAF, expliquer que dans les années 1930 l’antisémitisme était répandu constitue des Propos potentiellement racistes.

 
 
 

Publicités