Crétin ou immonde, il faut choisir

Posted on 23 février 2015 par

1


Le crétin, c’est le terroriste musulman. L’immonde, c’est…

Vous n’allez pas le croire, mais c’est pourtant le qualificatif utilisé par la maîtresse des juxtapositions (et aussi des malhonnêtetés) :

« (…) alors que Bibi profite de façon immonde des victimes juives françaises, belges ou danoises (…) »

Écrit par : plumeplume | mercredi, 18 février 2015

Mais surtout, le monarque vénéré du Caquedrolistan soutient fermement sa Dame plumée. La vieillesse est un naufrage disaient certains à propos de Roland Dumas, un « sale bonhomme » comme l’expliquait Manuel Valls :

 

 

mais la seule vieillesse peut-elle expliquer une telle défense de la maîtresse :

« choqué par un mauvais procès fait à uner personne » (celle qui parle de la « façon immonde » de Benyamin Netanyahou)

« procès d’intention et chasse à la blogueuse » (toujours celle qui parle de la « façon immonde » de Benyamin Netanyahou)

alors Bruno de La Rocque remet à sa Dame plumée le certificat de bonne moralité. – Ce n’est d’ailleurs qu’un renvoi d’ascenseur car Bruno de La Rocque exhibe lui-même souvent le témoignage de moralité qui lui fut adressé par… Dame plumée —

Mais quand même, là ce n’est même plus un naufrage, c’est la coulée rapide et profonde qui entraîne toute la palanquée dans l’antisémitisme.

 
 
Sur le même sujet :
"Bruno de La Rocque répond à Rony Brauman"

et aussi, pour envelopper le paquet cadeau, la pochette caquabou :
"Justice au Caquedrolistan, à la manière de saint Louis sous son chêne"

 
 
P.S. 24/02/82015 :

Bruno de La Rocque confirme son soutien à sa potesse la maîtresse

 

Il ne manque plus que la bénédiction du père Noalt.

« (…) alors que Bibi profite de façon immonde des victimes juives françaises, belges ou danoises (…) »

Écrit par : plumeplume | mercredi, 18 février 2015

Bruno de La Rocque, l’homme du ni-ni, refuse sur son blog toute critique de cette attaque malfaisante contre le sionisme :

« Je pense que vous vous adressez à l’auteur, c’est à dire à Roland Dumas via ce papier de Bruno Frappat.

Vous pensez également vous adresser à une blogueuse : c’est ailleurs. J’ai éliminé un commentaire et le mirador vous en a rejeté un autre pour "diffamation". »

Réponses de BL à : j.michelon | 23/02/2015

Le commentaire en réponse, censuré par Bruno de La Rocque sur son blog :

« 1°) c’est drôle de la caque, le com refoulé par l’Oniten pour diffamation ne faisait que vous citer. Donc c’est votre texte qui serait diffamatoire,

2°) et l’effacement par vous de l’autre commentaire confirme que vous approuvez votre potesse sur sa formulation concernant Benyamin Netanyahou. »

 
Quant aux commentaires précédents, censurés le premier par "le mirador" (23/02/82015 13h21 au motif notifié de "Propos potentiellement diffamatoires") et le second par Bruno de La Rocque, les voici :

« je m’adresse aux lecteurs de ce blog qui peuvent y lire ceci :

« La sortie de Roland Dumas sur Manuel Valls est (…) tout à fait dans l’air du temps : glauque, irresponsable, irrespirable.
(…) les dérapages de Roland Dumas (…) remuer la "bête immonde" »

d’autant plus que vous soutenez un commentaire dans lequel c’est un premier ministre d’un Etat du Moyen Orient qui est qualifié ainsi par ce dernier adjectif ! »

« Alors sous influence ou pas sous influence, ça devrait pouvoir se discuter sans poussée de fièvre. Mais par contre quand une blogueuse dit : « Bibi profite de façon immonde des victimes juives françaises, belges ou danoises », n’atteint-on pas l’abjection ? »