Que c’est honteux. À vomir ?

Posted on 14 mai 2015 par

0


Où l’on voit les méthodes du clientéliste dévoilées et le secret médical d’une voisine violé.

« C’est proprement honteux » comme dit l’autre. Mais quoi donc ? C’est proprement honteux de remettre en permanence des Caquebookiments(*) sur le Trac — hier j’ai fait ci, aujourd’hui j’ai fait ça, hier j’ai chanté le chant des partisans avec des résistants, aujourd’hui je suis allé rendre une dernière visite à une amie qui… (pour sa réputation dans un village qui vote pour le FN à 29%, ça compte) — pour moquer ensuite l’oncle résistant et déporté du contrariant, ou « la vacuité dindonnante » du même.

Dernier exemple, la remise permanente sur le Trac de :

BdLR-vacuite-dindonnante

un article d’hommage tagué « la vacuité dindonnante » dans lequel il dévoile des secrets médicaux, et dont la conclusion est :

« Alors, cette blogo et le lascar qui enfume en permanence mon existence blogosphérique… hein ? Ça daille ! »

Mais qui donc souille avec ses propres problèmes la tombe d’une voisine ?

Mon commentaire immédiatement supprimé par ce mufle (je me modère dans le vocabulaire) :

« On va le savoir que la vacuité dindonnante ça daille. Combien de fois cela va-t-il passer sur le Trac, cette instrumentalisation d’un malheur dans la famille d’une autre ? »

Mais enfumitude et faussitude ne sont-elles pas les deux mamelles de tout homme politique ?
Alors… les inventions et mensonges d’un Bruno de La Rocque

 
À lire, sur le même sujet, notamment :
« J’ai lu chez le vénéré : « jeu de mots de mauvais goût » »
« Quand Bruno de La Rocque continue ses mensonges, démontage »
« Souvenirs de pépère Lixe »

 
 
(*) Caquebook : le réseau social dédié aux bisounours, hébergé par le service de réseautage blogs.nouvelobs.com.
Exemples d’articles « façon Caquebook »: ici.

 
 
 

Publicités