Le trackback dénoncé aux autorités

Posted on 5 juillet 2015 par

0


C’est la justification de la délation, ou le trackback à partir duquel Bruno de La Rocque moqua le résistant déporté.

Voilà ce que Bruno de La Rocque écrivait sur son blog le 27 août 2013 après-midi et le 3 septembre 2013 (encore en ligne le 05/07/2015) :

BdLR-Buchenwald-trackback-delation

— article tagué "crétinerie d’un blogueur" —

 
C’est donc bien la source de la moquerie qui suivit, sa moquerie d’un résistant déporté à Buchenwald.

Mais quoi y avait-il donc dans ce trackback pour choquer Bruno de La Rocque à un tel point qu’il se précipita auprès des autorités pour les "alerter"  ?

Bruno de La Rocque n’a jamais accepté de s’expliquer sur le détail du « propos de mauvais goût » (ni même de le citer) qui justifiait sa délation. Mieux encore, quand on lui pose la question, il révisionne l’histoire puis injurie en affirmant que ce n’est que

« la superposition antidatée et postdatée des documents présentés me confère toutes les apparences de quelque chose qui ne s’est pourtant jamais produit, au sujet de quelqu’un dont je ne pouvais connaitre ni l’existence, ni le passé. »

Écrit par : Bruno de La Rocque | 04/07/2015

N.B. « au sujet de quelqu’un dont je ne pouvais connaitre ni l’existence, ni le passé. » : mais alors « votre oncle » sur lequel BdLR a ironisé, c’est donc un personnage que BdLR a inventé pour le besoin de la cause d’Elie Denoix de St Marc, au sujet de Buchenwald. Et PAF, son invention tombe dans le mille : l’oncle a bien existé, il a bien été résistant et il a bien été déporté à Buchenwald. Il est fort dans son imagination BdLR. Il crée un personnage et à l’insu de son plein gré le personnage qu’il vient de créer a bel et bien existé. Ce n’est plus une coïncidence, mais un pouvoir de dialogue avec les morts.

 
 
Pour la chronologie de l’affaire, non révisionnée par Bruno de La Rocque, c’est ici :

"L’instrument sur Buchenwald dénoncé par Bruno de La Rocque"

et la synthèse de l’affaire (Caquedrole était le pseudo de blogueur de Bruno de La Rocque avant son outing) :

"Quand Caquedrole se noie dans les révisions de son histoire"

 
 
 

Publicités