L’incohérence d’un cinvio

Posted on 10 juillet 2015 par

0


Sylvain-Said-reclame-la-justice

et harceleur de la poétesse anti-rocquaille. Ou la fourberie d’un sadique sous psychotropes.

C’est un des sbires de Bruno, version soudard, l’ami de la censure, de l’inquisition et des délateurs de tous poils et de toutes dictatures. La dernière victoire de la clique, c’est ici.

Sylvain-Said-commentaire-dit-amical

« Je passe ici en « ami » »

commence-t-il sa bavouse, comme le massacreur qui visite ce qui reste de la famille des massacrés pour admirer leur peine et choisir ceux qu’il va trucider à sa prochaine crise.

 
Suivez les dernières actualités Robert Ménard dans la gazette des potins de Le Barp.

 
 
 

Publicités