Quand Nolats joue au Saint Chevalier

Posted on 10 novembre 2015 par

1


P.S. devenu note, dernière, Nolats soutient l’affirmation selon laquelle Serge Uleski ferait preuve d’ouverture d’esprit. Il accuse ceux qui ne partagent pas cette affirmation de « procès en sorcellerie », et trouve « hallucinant » cette atteinte à la défense du « droit à l’expression d’intervenants ». De la part d’un collaborateur de la censure et dénonciateur calomnieux, cela fait sourire.

Retour à l’ancien sujet : les conspirationnistes.

Article sur le copinage conspirationniste de la mouche(*) Nolats reporté à cette adresse :

"Les conspirationnistes sur les blogs du Nouvel Obs"

L’histoire (ajoutée le 10/11/2015)

Un blogueur affirme que Serge Uleski (bien connu sur les blogs de L’Obs mais aussi semble-t-il de Mediapart) fait preuve d’ouverture d’esprit (ou d’ouverture au dialogue, les témoignages divergent sur la formulation exacte, mais le sens est le même).

Un groupe de blogueurs conteste cette affirmation et le fait savoir.

Dans la mêlée qui s’ensuit, le mot crucifixion est même prononcé, concernant semble-t-il Serge Uleski lui-même ou peut-être Alain Soral.

C’est alors que surgit le Saint Chevalier, la mouche(*) de la Rocquaille, un anonyme connu comme collabo de la censure sous le pseudo de Nolats, pour protéger et soutenir le mercenaire de la Rocquaille (au Vatican on dirait un Suisse, mais au Rocquaillistan ils recrutent plutôt chez les soudards) qui se trouve en mauvaise posture.

Nolats parle de procès en sorcellerie et d’hallucination, voici deux de ses commentaires,

l’un déposé sur le blog du mercenaire de la Rocquaille

nolats-sylvain-said-serge-uleski-chez-sylvain-said.jpg

l’autre déposé sur un des blogs de ses critiques

nolats-sylvain-said-serge-uleski-chez-avs.jpg

Quelques mégères se liguent alors pour exposer les raisons qui rendent Serge Uleski infréquentable.

Le mercenaire reconnaît l’erreur de son combat, et avoir eu tort de parler d’« une réelle ouverture au dialogue » de Serge Uleski.

Le Saint Chevalier se retrouve alors tout con, et tout seul à soutenir l’ouverture d’esprit de Serge Uleski. Alors il se tortille comme le ferait le stylo (Pen en anglais) ayant bavé sur la marge de l’antisémitisme pour dire qu’il n’a pas dit ce qu’il a dit, comme dans les commentaires qui suivent la présente note.

 
 
(*) mouche : surnom donné aux agents de M. de Mouchy, Grand Inquisiteur de la foi en France.
définition II D. 2 du CNRTL
À lire :
"L’avanieur avanié ?"
et aussi sur Nolats et la censure bien-aimée :
"Le beauf athéophobe protégé ? Vite fait : mise en ligne ici de mon commentaire censuré par les incultes"

 
 
 

Publicités
Posted in: Les causeries