Sylvain Saïd, un artiste qui n’aime pas qu’on parle de lui

Posted on 1 décembre 2015 par

0


« Oui, c’est bien moi qui ai signalé que tu associais mon patronyme à tes calomnies (**). Si ça t’embête, change de site. Tes assertions calomniatrices à la limite du propos diffamatoire associées à mon blaze, ça faisait trop pour la modo. Sinon, pour médire sans utiliser mon nom: Vas-y défoule toi!!!! »

Sylvain Said explique sa delation

 
 
Voici son histoire.

D’abord un article que voici :

 
 
26/11/2015

Le communiquant d’Hydrosoft Internet, et le délateur

Même les fadas ont des communiquants qui les conseillent dans leurs divagations. Celui-ci travaille chez Level 3 Communications Ltd, on en voit la trace, en cliquant ici.

Et précision pour un chat furtif : il y a les délateurs qui se vantent comme le vénéré, et il y a les délateurs qu’on découvre délateurs au détour d’une erreur de communication de leur part, la croix affichée par devant mais attachée par un lacet tellement élastique qu’elle traîne facilement dans le pipi de chat (excuses aux chats), qui montre alors la face très sombre sinon diabolique d’un collabo qui agit dans l’ombre pour éliminer le résistant.

 
Pour en savoir plus…

 
Et encore une précision pour bons connaisseurs de la mode : que l’artiste n’ait pas été délaté comme il le pense, je n’en sais rien mais c’est sans doute vrai puisque les délateurs connus sont tous dans la même troupe qui l’a accueilli avec les honneurs dus à ses exploits (et en mémoire de ses père et mère) et donc on les voit mal dénoncer un des leurs, mais que l’artiste soit un délateur efficace, cela je soussigné le contrariant peux en témoigner.

Entre nous, Mélenchon ne doit pas être très heureux d’avoir de tels imbéciles parmi ses soutiens. Une imbécilité que la glu qui soude la troupe des mégères depuis Opio jusqu’à outre-Quiévrain et ceux qui tournent autour empêche apparemment celles-là et ceux-ci de voir. Comme quoi la glu rend aveugle, c’est indiqué dans les avertissements sur le flacon.

Et pour l’amusement, un signe que l’« extrême vieux » BL serait atteint de Parkinson (Aloïs c’était déjà pas mal, mais Aloïs et James réunis…) : le double clic sur son commentaire. Est-ce contagieux docteur ? Comme la bargitude ?

A moins que ce soit pour meubler sa nuit d’insomnie : car bloguer à 6 heures 50 du matin… Remarquons d’ailleurs que lui, dit pourtant le vénéré, n’a pas eu droit aux viennoiseries livrées au petit matin direct de Berlin.

Bon… après l’amusement, il faut que je retourne à la finalisation de mon article sur le père Benoît de Lyon, un ecclésiaste qui pense comme l’abbé de La Rocque (le vrai abbé de La Rocque, pas l’abbé confesseur de La Rocque, Bruno de). Car cet article :
"Le lobbyiste des croyants démasqué"
n’a semble-t-il pas été compris.

 
 
En complément du commentaire ici, « Dans les visiteurs, il y a aussi BL qui est tout louange pour son soudard » :

sylvain-said-commentaires-sur-son-blog-3b.jpg

 
 
Puis un commentaire publié le 26/11/2015 à 14h24 puis censuré au motif notifié de "Propos agressif", donc après plainte, que voici :

«  Pour non initiés de la nobserverie :

le fada c’est Syl20,

le communiquant c’est… je laisse Syl20 le dévoiler — avez-vous remarqué l’aisance avec laquelle Syl20 a repris les méthodes de son maître et vénéré, l’insulte basée sur la sexualité. L’un et l’autre doivent avoir un plofond malaise sur cette fonction pourtant vitale —,

le chat furtif c’est Max,

le vénéré c’est Bruno de La Rocque,

le délateur à la croix qui traîne dans le pipi, c’est le corbeau Nolats,

l’artiste c’est Sylvain Saïd,

la mégère d’Opio c’est l’anonyme Parker,

la mégère d’outre-Quiévrain, c’est celle qui a deux plumes (plantées où vous pouvez l’imaginer),

les autre mégères engluées sont de Puimoisson et de Bordeaux, et ceux qui tournent autour sont nombreux, les principaux étant Bruno de La Rocque et Nolats encore eux !! mais aussi le livreur de viennoiseries depuis Berlin, ou le fabricant de douceurs orientales importées d’Iran, etc. souvent anciens enseignants, étudiants ou auditeurs à l’école de Grenoble,

Aloïs bien sûr c’est Alzheimer, il n’y a qu’un Bruno de La Rocque pour penser qu’Aloïs c’est Aloïs Brunner :

http://onvousditpastout.blogs.midilibre.com/archive/2015/07/21/je-pense-a-donc-je-suis.html

parce qu’il est quand même assez atteint :

http://onvousditpastout.blogs.midilibre.com/archive/2015/08/14/gonfle-comme-un-pontificateur-venere.html
 »

C’est donc bien Sylvain Saïd qui pour cette simple mention « l’artiste c’est Sylvain Saïd », a demandé, et obtenu, la censure de ce commentaire. Surprenant de la part d’un artiste qui affiche pourtant son nom sur son blog, n’est-il pas ?

Mais pas vraiment si on comprend qu’il agit pour le compte de Bruno de La Rocque et de sa clique dont il est un membre très actif. C’est le même qui a fait couler de nombreux blogs comme celui-ci :

"Sur la stèle du blog La Fainéantitude massacré par les terroristes de la Rocquaille"

et peut-être aussi celui-là :

"Un nouveau blog effacé du site de L’Obs, ancien Nouvel Observateur"

et la série des "L’OBS n’est pas Charlie", 14 déjà éliminés pour le moment.

 
Sur le même sujet :
"Info importante pour le pays landais"
avec un autre extrait du registre des visites commentées du blog de Sylvain Saïd :

Sylvain Said commentaires sur son blog 4

 
 
Sur le blog de La Rocquaille :

"Bruno de La Rocque recrute pour sa protection sur Internet"