L’arbitraire de la déchéance de la nationalité française

Posted on 24 décembre 2015 par

0


« Tout raciste anti-français sera déchu de la nationalité française s’il a la double nationalité française et étrangère » et pourra donc être expulsé de France. Logique implacable : comment peut-on être anti-français et français à la fois ? Cette loi ne sera cependant pas applicable aux franco-israéliens pour des raisons historiques évidentes qu’il n’est pas besoin de rappeler.

Transposition et application par Netino :

cabinet-avocats-NTIC-iteanu.png« Tout propos raciste sera refoulé au checkpoint », mesure mise en œuvre par des personnes parmi les plus compétentes, formées et conseillées par le cabinet d’avocats Iteanu.

Exemple, ce commentaire passe le checkpoint :

« @BL,
Vous oubliez simplement une petite chose avec votre démonstration sans surprise. Tous ceux qui sont fichés comme radicalisés, c’est-à-dire qui représentent une menace en puissance et qu’il serait possible d’expulser dans leur pays d’origine avant qu’ils ne commentent des attentats. C’est dérisoire ?
Vous ne semblez pas mesurer, et vous n’êtes pas le seul, combien le ver et dans le fruit, grâce à bien des complaisances …
Il est bien évident, et je l’écris sans ironie, que votre position est avant tout politique, ce qui est votre droit.
On peut aussi sortir à l’infini la bonne vieille recette miracle de la prévention par l’éducation qui n’a aucune prise sur des individus nés sur le sol français ou européen et qui haïssent notre civilisation au point de vouloir la détruire… »

Écrit par : momo le mercredi 23 décembre 2015

Mais celui-là est refoulé au motif "Propos potentiellement racistes" (23/12/2015 21h29) :

« Suite à la discussion effacée, quand vous disiez Hakima : « Je comprends vos craintes jma mais je ne peux qu’être d’accord avec momo… », voilà ce que momo explqiue sur un autre blog :

———————————————-
@BL,
Vous oubliez simplement une petite chose avec votre démonstration sans surprise. Tous ceux qui sont fichés comme radicalisés, c’est-à-dire qui représentent une menace en puissance et qu’il serait possible d’expulser dans leur pays d’origine avant qu’ils ne commentent des attentats. C’est dérisoire ?
Vous ne semblez pas mesurer, et vous n’êtes pas le seul, combien le ver et dans le fruit, grâce à bien des complaisances …
Il est bien évident, et je l’écris sans ironie, que votre position est avant tout politique, ce qui est votre droit.
On peut aussi sortir à l’infini la bonne vieille recette miracle de la prévention par l’éducation qui n’a aucune prise sur des individus nés sur le sol français ou européen et qui haïssent notre civilisation au point de vouloir la détruire…
————————————————-

Donc certains pensent déjà appliquer la déchéance de la nationalité à toute personne fichée S. Donc mes craintes ne sont pas injustifiées. »

Entre les deux commentaires, le premier correct et le second raciste aux yeux des Netino-boys, il n’y a comme différence que l’introduction : « Suite à la discussion effacée, quand vous disiez Hakima : « Je comprends vos craintes jma mais je ne peux qu’être d’accord avec momo… », voilà ce que momo explqiue sur un autre blog : » et la conclusion : « Donc certains pensent déjà appliquer la déchéance de la nationalité à toute personne fichée S. Donc mes craintes ne sont pas injustifiées. », des propos éminemment racistes comme toute personne même bornée peut constater.

C’est ce qu’il est de coutume d’appeler dans l’administation française le "pouvoir discrétionnaire" dont le contrôle juridictionnel est des plus réduits, mais là ça ressemble beaucoup plus au pouvoir totalement arbitraire, la décision est prise à la gueule du client et sans aucun contrôle.

 
 
Le commentaire était déposé sous un article de Hakima, et faisait suite à d’autres commentaires ayant passé le checkpoint, mais censuré postérieurement à leur publication suite à délation. Extraits rappelés ci-dessous pour la compréhension :

Hakima écrit :

« Bonjour jma,
Il me semble qu’il existe une différence entre cracher sur une politique pro palestinienne et tirer à l’arme lourde sur des jeunes attablés ou au concert, qu’en pensez-vous? »

j.michel écrit :

« Tout à fait d’accord avec vous Hakima, si le retrait de la nationalité est réservé à ceux qui tirent à l’arme lourde. Mais peut-on affirmer qu’il ne s’étendra pas un jour au franco-algérien ou au franco-marocain qui brûle un drapeau français, par exemple ? »

Hakima écrit :

« Je comprends vos craintes jma mais je ne peux qu’être d’accord avec momo sur le fait que pour certains (pas forcément vous jma) ces arguments sont pure rhétorique. « C’est pour mieux te manger mon enfant » L’image qui me vient est celle d’une espèce de cyclope qui plus est aveugle qu’on essaie de dorloter pour l’amadouer mais qui finira par dévorer tous les enfants…
Ce danger-là exige une nouvelle façon de faire. Ils sont pure haine envers vous et moi ces cyclopes-là je vous assure… »

j.michel écrit :

« « Ils sont pure h… » envers nous. Et la menace d’être dénationalisés à titre posthume les ferait reculer dans leurs funestes entreprises ? Soyons sérieux.

Sans doute Hakima que l’histoire de ma famille me rend très sensible à cette question de la perte de nationalité. A vrai dire cette mesure si elle est très limitée et encadrée ne me pose pas de problème (je serais même pour une autre mesure plus radicale et donc efficace et pourtant moins criticable à mon sens, mais qui est à l’opposé des mesures effectivement prise, je m’en expliquerai peut-être, mais cette idée a déjà été émise). Mais quand je vois que cela devient le nouveau cheval de bataille pour justifier des propos contre Hollande qui me rappellent ceux du colonel de La Rocque contre Léon Blum, cela me fait réagir aussi mais en sens inverse.

Les droits de l’homme reste une valeur fondamentale de notre République, et les attaques contre les droits de l’homme, comme celles assez systématiques de momo, font le lit des idées frontistes (sans que je traite momo de frontiste, ça j’en sais rien, simple précision car mes propos sont souvent détournés par des pas-amis qui voudraient faire croire que je suis mauvais français). »

momo écrit :

« Je n’ai pas du tout envie d’entamer une vaine et inutile polémique. Chacun a le droit de s’exprimer selon son vécu et sa sensibilité : nous sommes en démocratie.
C’est au nom de ce droit que j’affirme qu’une partie de la gauche a complètement dévoyé le concept des droits de l’homme, favorisant ainsi nouvelle barbarie.
Séparer la société entre les sécuritaires, avec tout ce que ce terme sous-entend, des soi-disant humanistes soucieux de libertés fondamentales, c’est vouloir empêcher toute réflexion au nom du politiquement correct et de la pensée unique… »

j.michel écrit :

« « vaine et inutile polémique » : tout à fait d’accord, les matchs de catch auquels on peut assister par exemple chez Clairvaux sont vains et inutiles. Que peut-on argumenter quand en face on affirme que les droits de l’homme favorisent la barbarie !!! Et tout le monde connaît ma correction politique et ma pensée unique, et surtout mon manque de réflexion. »

j.michel écrit (commentaire censuré mentionné plus haut) :

« Suite à la discussion effacée, quand vous disiez Hakima : « Je comprends vos craintes jma mais je ne peux qu’être d’accord avec momo… », voilà ce que momo explqiue sur un autre blog :

———————————————-
@BL,
Vous oubliez simplement une petite chose avec votre démonstration sans surprise. Tous ceux qui sont fichés comme radicalisés, c’est-à-dire qui représentent une menace en puissance et qu’il serait possible d’expulser dans leur pays d’origine avant qu’ils ne commentent des attentats. C’est dérisoire ?
Vous ne semblez pas mesurer, et vous n’êtes pas le seul, combien le ver et dans le fruit, grâce à bien des complaisances …
Il est bien évident, et je l’écris sans ironie, que votre position est avant tout politique, ce qui est votre droit.
On peut aussi sortir à l’infini la bonne vieille recette miracle de la prévention par l’éducation qui n’a aucune prise sur des individus nés sur le sol français ou européen et qui haïssent notre civilisation au point de vouloir la détruire…
————————————————-

Donc certains pensent déjà appliquer la déchéance de la nationalité à toute personne fichée S. Donc mes craintes ne sont pas injustifiées. »