Le sens des mots, dans le dictionnaire du vénéré

Posted on 5 janvier 2016 par

0


« J’ai bien peur que vous ne mesuriez pas le poids, du moins le sens des mots.
Écrit par BL »

"Abjection" par exemple, pour cet homme qui se dit « un type bien » serait un qualificatif gentillé (du gentil homme à un vilain). — Pour les bonnes conditions de son emploi, voir ici

Et la dernière du "type bien", du type bon, du type qui bip bip dubonnet, la voici

BdLR persiflage et censure

BdLR censure les indus et indignes pour sa tranquillite

et quels sont donc les commentaires indus et indignes de j.michel supprimés pour le minimum de tranquillité de BdLR ? Les voici :

« dire que quelqu’un est un connaisseur est du persiflage ? effectivement nous n’avons pas le même dictionnaire pour le sens des mots. »

et aussi(*) :

« je cite un extrait de votre commentaire au-dessus en vous demandant de préciser, et votre réponse est « ? ? ? »

ne serait pas plutôt à moi de dire ? ? ? »

« indu et indigne », vous avez dit indu et indigne ? comme c’est indu et indigne.

je vous demande d’arrêter… de rire 🙂

 
 
et le sens de "crapulerie", quel est-il selon le vénéré ? son emploi est-il correct par exemple ici : "Les crapuleries".

Le combat contre le révisionnisme et la calomnie est un combat sans fin.

 
 
 
(*) commentaires précédents :
BdLR : « En l’occurrence, en quoi c’est une « délation » de cliquer « modérateur » (ou d’expliciter : « je parle de Buchenwald, c’est de l’ordre du tragique, et quelqu’un vient parachuter un commentaire inattendu, sorte de boutade ou je ne sais quoi « ) »

j.michel : « « quelqu’un vient parachuter un commentaire inattendu, sorte de boutade ou je ne sais quoi » pouvez-vous préciser le texte de ce commentaire inattendu ? »

BdLR : « ? ? ? »

 
 
 

Publicités