Comment cela commença et pourquoi le contrariant rappelle comment cela commença

Posted on 14 avril 2016 par

0


Où l’on voit pourquoi Nolats est une crevure, et soutient Trolatic parce que crevure (comme un vénéré d’ailleurs).

« J’ai eu le fou-rire de l’année en lisant que JM se présente en victime, l’humour étant probablement involontaire. Je n’aurai du reste pas du rire, compte-tenu de la nocivité de ses agissements. »

Écrit par : nolats – lundi 11 avril 2016

Nolats a le fou-rire
C’est la dernière révision plaisante de l’histoire, par un des corbeaux du Rocquaillistan.

 
Cela commença par le harcèlement d’un Abou (de tout) prenant appui sur une meute de chasse à courre que j’appelai étant donné leur solidarité toute épreuve et tout terrain : les francs-nobsons.

Et Nolats est parfaitement au courant de ça, puisqu’il a eu à titre confidentiel communication du mail de la modération de L’Obs (avant l’arrivée de Netino) expliquant la censure de mon blog[1] en m’accusant d’employer contre les autres blogueurs les insultes de "mouche à merde" et de "face de rat crevé" alors que c’était justement Abou qui m’insultait en ces termes !!!!

— N.B. : depuis j’ai appris qu’Abou (ou un autre de sa bande) avait écrit à cette époque à la modération en utilisant mon nom et ma signature pour les insulter. —

Parfaitement au courant donc, Nolats ne trouva rien à redire contre ce harcèlement et ces insultes d’Abou et sur cette première censure de blogs — précision : à l’époque le "vénéré" BdLR n’était pas concerné, il est entré dans la danse de la meute juste après ce premier épisode, comme expliqué ici

Non seulement Nolats ne trouva rien à redire sur les agissements d’Abou — N.B. au passage, il ne trouve rien à redire non plus sur les agissement du successeur d’Abou dans la fonction d’insulteur public, à savoir le nouveau cinvio —, mais en plus contre l’insulté il inventa et colporta que le contrariant avait insulté la mère d’un blogueur (Abou) et les filles d’un autre blogueur (Kamile). Pures inventions d’un corbeau qui, ajoutées au colportage d’autres ragots divers et variés, lui valurent le surnom de "moraliste à sens unique", puis de "beauf éduqué jésuite".

Nolats se présente souvent comme un casque bleu, sans doute de ceux qui vont en Afrique et utilisent leur habit pour violer les enfants.

Mais depuis que le contrariant a montré le vrai visage de Nolats, et démontré sa fabrication de ragots (dont celui infâme contre Charlie Hebdo) Nolats essaie de l’éliminer par un harcèlement permanent dont l’objectif est de le faire exclure de tous les blogs.

Quelques exemples du harcèlement du contrariant par Nolats (loin d’être exhaustifs) en photos de commentaires :

nolats-harcelement-chez-kali.jpg
nolats-harcelement-chez-clairvaux-2014-03-07.jpg
nolats-harcelement-chez-evelyne-2015-11-06.jpg
nolats-et-le-contrariant-chez-hakima.jpg
nolats-terrorisme-et-fauteurs-de-division.jpg

Une des histoires caquabou racontée ici :

"Xième explication pour malentendants"

Pour en savoir plus…

 
 
Mais pourquoi rappeler toujours et encore comment cela commença ?

Ce n’est que technique pédagogique. Pourquoi rappelle-t-on en permanence ce qui s’est passé dans les années 30 et 40 alors que ce sont de vieilles histoires ? Simplement contre la perte de mémoire, source de tous les négationnismes.

Et parfois une heureuse surprise : toute cette énergie récompensée par un blogueur qui ose briser le mur du silence construit grâce aux intimidations claniques du Service d’Action Civique du Rocquaillistan (anciennement Caquedrolistan)  :

commentaires successifs (longue période de prise de conscience entre les deux) du même blogueur :

« Si Abou nous ennuyait tellement, il suffisait d’effacer ses commentaires chez vous et de ne pas passer des nuits entières à guetter ce qu’il pouvait dire de vous ailleurs. C’est aussi simple que ça. »

« Je n’oublie pas le mémorable « Abou » que j’ai cru harcelé par vous et en fait c’était l’inverse…
Comme veule sournois, il se posait là. »

Voici la formule de fin d’article d’un des blogs envoyés à l’autodafé :

Pour un auteur, la persévérance d’une victime pour connaître la vérité est toujours considérée comme de l’acharnement voire du harcèlement.

 
[1] Un des deux blogs censurés vers avril 2010 fut remis en ligne suite à un bug informatique vers juin 2011. Il est donc consultable à cette adresse :
Les meilleurs articles du Nouvel Obs
mais ne figure pas dans les listes des blogs de L’Obs.

 
 
Article précédent 11/04/2016

Pour Nolats, "l’homme au chapeau" est un prédateur

 

« L’homme au chapeau aurait été appréhendé, comme quoi il arrive que la traque des prédateurs soit efficace. Pas toujours. »

Écrit par : nolats 18h15 – dimanche 10 avril 2016

Selon le dictionnaire de l’Académie Française, le prédateur est celui qui enlève une proie. Les autres définitions sont animal se nourrissant de proies, être humain vivant de la chasse et de la cueillette, personne s’enrichissant aux dépens des autres.

Pour plus de détails : "prédateur"

Cette qualification est-elle adaptée à un terroriste ?

Mais le dictionnaire en cours chez les jésuites est-il celui de l’Académie Française ?

Sans doute que non comme le montre cet échange :

nolats-est-il-corbeau-rc3a9ponse.jpg

Pour en savoir plus…

Car le détournement du sens des mots est une technique éprouvée pour les dénonciations calomnieuses, couramment utilisée par Nolats dans son harcèlement des "nuisibles" ou considérés comme tels par les mouches(*).

Réunion de mouches chasseuses de prédateurs :

syl20-nolats-evelyne.jpg

 
 
(*) mouche : surnom donné aux agents de M. de Mouchy, Grand Inquisiteur de la foi en France.
définition II D. 2 du CNRTL
À lire :
"De la mouche de Mouchy à la mouche de La Rocque"
"L’avanieur avanié ?"
et aussi sur Nolats et la censure bien-aimée :
"Le beauf athéophobe protégé ? Vite fait : mise en ligne ici de mon commentaire censuré par les incultes"

 
 
Article précédent 10/04/2016

Drôle de PAF

 

La PAF a mis en attente un commentaire de Nolats (devant la porte du checkpoint depuis 23 heures hier soir, à 12h20 ce 10 mars 2016). Surprenant quand même pour un des meilleurs délateurs-ragoteurs des Compagnons de La Rocque.

nolats-commentaire-en-attente-accord.jpg

Mais en le lisant, on comprend immédiatement pourquoi les gardes de la PAF hésitent et en rapportent en haut lieu : Nolats dit être « absolument d’accord  » avec celui qu’il harcèle de son assiduité prosélyte et exterminatrice. Ils se demandent en effet si le nouveau promu au poste de Directeur des consciences des Compagnons de La Rocque (ancienne fonction qu’il continue d’occuper : abbé confesseur et directeur de conscience de B. de La Rocque) ne serait pas traître à la cause des La Rocque.

Je peux rassurer le bureau politique des Compagnons de La Rocque, le contrariant n’a pas soudoyé le beauf éduqué jésuite. Bien sûr tout est achetable, mais le rapport qualité/prix de celui-ci n’en vaut pas la peine. Je dirais même plus, il joue tellement bien contre son camp qu’il serait dommage d’essayer de l’acheter. Les véreux, vaut mieux les avoir dans le camp adverse.

 
N.B. : En classant cette nouvelle pièce dans le classeur Nolats, une vieille photo est tombée dudit classeur :

caquedrole-nolats-rire-du-plomb.jpg

nostalgie de l’époque où Bruno de La Rocque se déguisait avec robe blanche etc. pour troubler sans poche de pantalon trouée son abbé confesseur pour l’occasion avinassé.

Photo qui avait été exposée ici :

"Recherche Google, l’éduqué jésuite et les musulmans"

et aussi là avec le facho de l’Escale de Vallauris Golfe-Juan :

"De la racaille d’Extrême-Gauche à la rocquaille d’Extrême-___"

 
 
Article précédent 09/04/2016
 

Harcèlement nolastique, encore

Vœux de pauvreté ou vœux de chasteté, ce n’est qu’hypocrisie de sacristie selon la formule empruntée à Matthieu Croissandeau.

Le commentaire de Nolats qui passe sans problème le checkpoint de la PAF :

nolats-harcelement-2016-04-08.jpg

Le commentaire en réponse qui est refoulé au motif notifié de "Propos agressif" (08/04/2016 14h37)  :

« le troll ne fait que son boulot de troll, faut bien qu’il gagne sa vie, et c’est de plus en plus dur avec la dernière loi sur la prostitution. »

 
 
Article précédent 02/04/2016
 

Bien vu Nolats

On ne discute pas avec les fachos génétiquement irrécupérables, on les combat.

Extrait d’un commentaire de Nolats sur Agoravox, sous un article de l’émigré :

« (…) Je relève juste au passage que, disposant probablement de plusieurs comptes, il affiche 3 étoiles à ses propres messages, et positionne 1 étoile pour les autres intervenants. Truqueur à son accoutumée, comme pour le top ten de l’Obs. »

Merci Nolats, sans vous je ne me serais pas aperçu avoir autant de fans et l’émigré autant de détracteurs.