Géraud Nimeaux, nouveau pseudo de Sylvain Saïd

Posted on 27 avril 2016 par

4


Reprise de deux articles publiés sur les blogs de L’Obs

 
 
26/04/2016

C’est Géraud Nimeaux qui donne lui-même le lien

 

Pour
« [régler] ses p’tites affaires
Avec son p’tit chapeau
Avec son p’tit manteau
Avec sa p’tite auto
Qu’aimerait bien avoir l’air
Mais qui n’a pas l’air du tout
Faut pas jouer les riches
Quand on n’a pas le sou
Faut vous dire Monsieur
Que chez ces gens-là
On ne vit pas Monsieur
On ne vit pas on triche »

 
Géraud Nimeaux donne le lien

geraud-nimeaux-regle-ses-comptes-2016-04-25.jpg

vers :

geraud-nimeaux-ou-gerominable.jpg

et avoue donc être Gérominable, poil au râble, l’homme qui a perdu sa mère avant de pouvoir lui dire combien il regrettait de s’être ainsi comporté avec elle.

À conserver aux archives du Ministère des Anciens Combattants Soudards, avec notamment celle-ci :

sylvain-said-reclame-la-justice.jpg

En salle de garde, les Compagnons de La Rocque se sont tordus de rire quand il leur a raconté ça. Et l’aborigène qui comprend mal leur langue (il y a un océan entre le parler des rues et le parler de l’École de Grenoble) a cru que c’était de Jo et de son chat qu’ils se moquaient, alors que c’était de sa connerie crasse.

Mais sa brutalité plaît beaucoup aux mégères, car les femmes c’est ce qu’elles aiment, c’est ainsi.

 
 
23/04/2016

Géraud Nimeaux, le nouveau “maman m’a dit” qui sait tout de la nobserverie

 

Géraud Nimeaux est un nouveau “maman m’a dit” (les clones d’Abou semblent prospérer en quantité sinon en qualité) qui vient d’apparaître dans un des salons barbouzards de BdLR.

mamanmadit-explique-max-chez-trolatic.jpg

« d’après les dires de ma mère »

“Maman m’a dit” connaît tout de la nobserverie car la mère du fils de sa mère a tout bien expliqué à son fils préféré (facile, il est unique) dans les dossiers qu’elle lui a transmis sur chaque blogueur qu’elle a rencontré.

Le couple de tarlouzes Jog et Marius, de charmants garçons dévoués au Saint, la pouêtesse qui n’est pas poète, le chat goinfreur d’aumônes etc.

et puis aussi Serge Uleski avec « une réelle ouverture au dialogue »,

ou Nicole Guihaumé qu’il faut soutenir,

comme Anna, dans le même registre, tout cela n’étant que « interprétation d’intention » selon un autre corbeau pseudonommé Nolats :

nicole-guilhaume-anna-allegra-marc-nolats.jpg

et pour détendre l’atmosphère pesante des complotistes, l’anecdote du cheveux et de la soupe au lait :

nicole-guilhaume-anna-allegra-bdlr.jpg

 
Il connaît donc tout de la nobserverie dit-il. Mais de quelle mère est-il le fils ? Car en dévoilant une histoire de secours apporté à un blogueur victime de la dureté de la vie, il montre une bonne connaissance même si elle est gravement biaisée de cette affaire. Or à l’origine de l’organisation des secours était un trio, une disparue partie rejoindre son père pour lui signifier ce qu’elle pensait de mal de son racisme, et deux mégères, celle d’Aquitaine et celle d’outre-Quiévrain, toutes les trois des vieilles peaux endurcies par leur vie en meute. Alors, de laquelle de ces trois anciennes intervenantes de la nobserverie tient-il ses informations, de laquelle est-il le fils ?

 
 
 

Posted in: La vie des blogs