L’élégance, selon Bruno de La Rocque

Posted on 11 juillet 2016 par

0


Bande annonce d’un article de Bruno de La Rocque sur un de ses blogs de L’Obs :

BdLR quelle elegance Clairvaux

Citation :

« Quelle élégance !…

Non seulement l’individu poursuit sa campagne indue et insensée, mais il va maintenant polluer un autre blog et s’en vante (désolé Clairvaux, y compris pour le mauvais jeu de mot auteur/centrale pénitentiaire).
Et, sans commentaire en ce qui concerne l’élégance des termes utilisés. »

Note : L’individu est le contrariant de La Rocque, le blog qui serait pollué est celui de Clairvaux mais aucune plainte de ce dernier n’a été enregistrée, quant à la "vantardise", elle est introuvable et c’est donc une invention de BdLR.

 
 
Clairvaux est un autre blogueur sur le site de L’Obs qui a par ailleurs publié un livre aux éditions L’Harmattan "IRAN – La contre-révolution islamique".

Un article de Bruno de La Rocque, sur son blog, concernant ce voisin des blogs :
"Bruno de La Rocque Clairvaux et la vespasienne"
avait déjà été mentionnée ici :
"Dernier hommage à Clairvaux par Bruno de La Rocque et son clan"

Ceci pour planter le décor des bonnes relations entretenues entre Bruno de La Rocque et Clairvaux.

Mais le « désolé Clairvaux » qui constitue l’objet de cette note ne concerne pas cet article, mais l’image "d’élégance" dont voudrait se parer Bruno de La Rocque par opposition à ses adversaires qui eux ne feraient pas dans la dentelle.

Donc parlons d’un autre blogueur, anonyme celui-là (c’est mieux pour insulter et calomnier à son aise), Krapobluf aussi connu sous son autre pseudo Pyroman, qui appartient de longue date à la clique entourant et protégeant Bruno de La Rocque (autre dénomination le Service d’Action Civique du Rocquaillistan).

Voici un des exemples de l’élégance dont ce blogueur fait preuve avec l’assentiment, entier et en toute connaissance de cause puisqu’il intervient en commentaire, de Bruno de La Rocque :

Clairvaux par Krapobluf, Coaa, coaa chez l'abbé-article integral

 
 
Et en bonus, une élégance un peu plus rétro, signée Bruno de La Rocque soi-même :

Lejaculitude effrenee du blogueur