A part le beauf athéophobe, qui mange encore de sa salade ?

Posted on 3 novembre 2016 par

3


« il m’a indiqué qu’il allait installer sa canonnade sur le site (les pratiques fachos ne lui répugnent toujours pas). »

Bruno de La Rocque censure sur son blog et la publication ailleurs de ce qu’il a censuré est « pratiques fachos ».

Les pesticides, quand un expert(*) parle, les non-experts doivent se taire, sous peine d’être censurés. C’est la loi sur le blog de Bruno de La Rocque.

C’est par application de cette loi que Bruno de La Rocque censure sous son article les commentaires suivants (notamment, car les autres ont été censurés avant qu’une photo ne puisse être prise) de son contrariant :

bruno-de-la-rocque-censure-pesticides-reportage-arte

le motif de la censure ? Ce ne sont que calomnies explique Bruno de La Rocque. Ah bon !

Peut-être le dernier sur Séralini ? car les calomnies sur les travaux de Gilles-Eric Séralini, Bruno de La Rocque n’en a pas été avare (G-E Séralini à la solde d’Auchan et de Carrefour, notamment).

Pour en savoir plus…

 
N.B. : de nombreux article sur Gilles-Eric Séralini avaient été publiés sur le blog lafaineantitude.blogs.nouvelobs.com, blog envoyé à l’autodafé sous la pression de Bruno de La Rocque et de ses sbires.

 
 
(*) "l’expert reconnu qui ne voulait pas être connu"
Parcours résumé par lui-même (Linkedin) : Secrétaire Comité départemental du développement agricole du Cantal. Ingénieur service protection des Végétaux.à Bordeaux-Cenon. Responsable Avertissements Agricoles Aquitaine. Expert céréales et maïs SdQPV/Dir.Générale de l’Alimentation (1982-93). Expert Vigne (1994-2000) en poste bugétaire DRAAF Aquitaine (Adjt au Chef de Service).
Pour en savoir plus…